Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités

 

        logo vegephobie petit

Pétition  pour le droit de ne pas manger d'animaux dans les écoles françaises

 

 

Rechercher

Articles

Archives

Liens

   































lait-vache

 

 

  banderole-fermons-les-abattoirs-prop-03.png

 

 

logo petit FB bis

 

 

PUBLISHER Ambassade des PigeonsCopierCopier

 

 

 

blog-BD-vegetalienne

 

 













 

 

  
 restovege

 

 

 

 respectons-200x50

 

 

 

 

 

 

 

 

 

50234 129239083802303 4945642 n 

L'Oasis Vegan'imaux

 

 

D'autres liens intéressants

Catégories

30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 17:34

Distribution de tracts avant la projection du film « Earthlings / Terriens », en soirée.

Bonnes nouvelles : le film « Earthlings » (dénonciation de l’exploitation des animaux http://www.festival-droitsdelhomme.org/Terriens?Valider=Voir+la+fiche+du+film ) est diffusé à 3 reprises les 29, 30 et 31 mars 2008 lors du festival du film des droits de l’homme à Paris.

Une quinzaine de militant-e-s ont répondu présent à l’appel. L’objectif de l’action était de diffuser de l’information antispéciste aux personnes se rendant à la séance. Pas facile de savoir qui allait voir le film vu que deux films se déroulaient quasiment en même temps dans deux salles différentes.

Nous avons distribué les tracts « La place accordée aux animaux. Pourquoi combattre l’exploitation ? » http://www.reseau-antispeciste.org/?p=6 édité par le réseau antispéciste et « Go vegan ! Droits des animaux et véganisme » édité par plusieurs associations et collectifs, aux personnes se rendant aux deux séances mais également aux passant-e-s (pas très nombreux !)
Nous avons laissé un paquet de tracts sur la table où était entreposé le programme du festival.

Bilan : quelques discussions et une diffusion d’information (notamment au réalisateur du film !), c’est toujours ça de pris !


 

Table de presse au marché de Villejuif

Nous voilà de retour au marché de Villejuif avec une table de presse vu que la pluie n’était plus de la partie. Le vent toujours aussi présent, a fait tomber des paquets de tracts à plusieurs reprises.

Nous avons installé le stand à un autre endroit étant donné celui que nous utilisions habituellement n’était pas disponible. Les courants d’air étaient plus présents mais nous étions dans un passage plus passant ce qui s’est très traduit par un peu plus de tracts distribués que d’habitude.

La première personne à s’être arrêtée disait que les animaux devraient être tués « humainement ». Elle expliquait qu’elle avait vécu à la campagne étant jeune et que cela ne l’avait pas choqué de voir des animaux se faire tuer par des humain-e-s pour être mangés.

La seconde a dit être végétarienne de naissance, puis en discutant a expliqué qu’elle mangeait des poissons. Elle a pris de la documentation, notamment un tract « pourquoi refuser de manger les poissons ? » édité par le réseau antispéciste http://www.reseau-antispeciste.org/?p=6 et la brochure « Poissons, le carnage » http://tahin-party.org/dunayer.html . Elle a signé les deux pétitions présentes sur la table demandant l’abolition du gavage des oies et des canards et la fourrure.

Une végétarienne a signé les deux pétitions (également sur internet : http://www.stopgavage.com/manifeste.php et http://www.fourrure-torture.com/petition-anti-fourrure.html). En enlevant un gant pour écrire, elle a dit commencer à culpabiliser parce que ses gants étaient en cuir. Elle a pris une brochure de recettes végétaliennes.

Une femme déjà venue il y a deux semaines disait être contente d’avoir pu discuter avec nous. Elle avait été végétarienne pendant 18 ans et remangeait des poissons depuis quelques mois à cause de problèmes de santé. Depuis sa visite, elle mange moins de poissons et semblait vouloir arrêter. Elle avait également visionné un reportage sur la pêche qui l’a fait beaucoup réfléchir.

Matinée assez agréable malgré le vent pénible. Quelques discussions sympathiques et motivantes.


Partager cet article

Repost 0
Published by cleda - dans Compte-rendu
commenter cet article

commentaires