Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités

 

        logo vegephobie petit

Pétition  pour le droit de ne pas manger d'animaux dans les écoles françaises

 

 

Rechercher

Articles

Archives

Liens

   































lait-vache

 

 

  banderole-fermons-les-abattoirs-prop-03.png

 

 

logo petit FB bis

 

 

PUBLISHER Ambassade des PigeonsCopierCopier

 

 

 

blog-BD-vegetalienne

 

 













 

 

  
 restovege

 

 

 

 respectons-200x50

 

 

 

 

 

 

 

 

 

50234 129239083802303 4945642 n 

L'Oasis Vegan'imaux

 

 

D'autres liens intéressants

Catégories

25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 01:24

A l'occasion de "la fête de la mise à l'herbe des vaches laitières" du 14 au 18 avril 2010, nous étions quatre militants et militantes à nous donner rendez-vous dimanche 18 avril pour distribuer le tract "Pourquoi refuser le lait ?" (http://antispesite.free.fr/materiel.html).

 

Alors que l'objectif de cette opération commerciale organisée par le Centre national interprofessionnel de l'économie laitière le Cniel était de "rappeler aux citadins que les vaches ne passent pas l'année à l'étable" nous avons tenu à rappeler également que les produits laitiers ne sont pas innocents, que le lait envoie les animaux à l'abattoir et provoque autant de souffrance que la viande, ce que le Cniel s'est bien gardé de rappeler.

 

Un pré de 400 m2 avait été reconstitué sur le parvis de la Cité des sciences. Transportées pour l'occasion les huit vaches "mises à l'herbe" se voulaient représenter l'image d'épinal de la vache paisible et heureuse. 

 

P1010138

 

Pour attirer le consommateur une salle de traite avait été aménagée où les enfants pouvaient s'amuser à traire. Pendant toute la durée de l'action, c'est-à-dire 2 heures, les gens de la sécurité n'ont pas cessé de nous repousser hors du parvis mais cela ne nous a pas  empêché-es de distribuer des centaines de tracts.

 

Contre toute attente, notre action trouble-fête n'a pas suscité de rejet. Au contraire, plusieurs personnes nous ont confié qu'elle n'avaient pas été convaincues par cette opération marketing mais dans l'ensemble les raisons invoquées étaient davantage liées aux méfaits du lait pour la santé que pour les animaux. Il faut dire que les publications scientifiques sur la dangerosité du lait se sont multipliées. Dans "Lait, mensonges et propagande" Thierry Souccar expose les dessous du succès marketing de la filière laitière et montre, études à l'appui, que les arguments des industiels et des nutritionnistes pour nous faire consommer toujours plus de laitages sont mensongers.

 

 

P1010140

 

 

 

P1010142Copier-copie-1

 

 Quelques faits sur la production de lait :

- La vache est séparée de son veau quelques jours seulement après sa naissance ;

- Afin de maintenir la lactation, la fécondation a lieu trois mois après chaque vêlage, par inséminaton artificelle dans 70% des cas ;

- La vache est maintenue en lactation 7 mois minimum par an et l'éleveur continue à la traire même pendant sa grossesse ;

- Elle produit aujourd'hui 6000 litres de lait par an (deux fois plus qu'il y a 30 ans) au prix de douleurs épuisantes. Les mastites (inflammation des pis) sont fréquentes ;

- Le veau n'a droit ni au lait, ni à la présence de sa mère. Au bout de quelques mois, il est conduit à l'abattoir (sauf s'il compte parmi les femelles conservées pour devenir à leur tour des machines à lait) ;

- Le veau mâle dont la qualité de chair est pauvre finit en pâté pour chien ou est utilisé pour produire la présure qui sert à faire cailler le lait destiné aux fromages ; 

- Le veau est envoyé dans des unités d'engraissement et/ou confiné dans un box individuel qui le prive de tout contact avec ses congénères et l'empêche même de s'allonger correctement.

 

Il existe des substituts tels que le lait de soja, de riz ou d'amande (également sous forme de crème et de fromages) qui sont tout aussi bons et n'impliquent ni l'exploitation ni la mort de millions d'animaux.

 

Sources : le tract  http://antispesite.free.fr/materiel.html (attention le tract avec le contact actualisé de Cleda sera bientôt disponible) et le site http://www.lait-vache.info 

 

lait-vache 

 

Le site "Lait-vache.info" informe sur ce que la production de lait et de ses dérivés (fromage, beurre, yaourt..) implique pour les êtres sensibles que sont les vaches.

 

  

   

couverture VEGMAG N26 300largeA télécharger gratuitement  : Végétariens magazine a publié un dossier complet sur le lait "LAIT Le bonheur est-il encore dans le pré ?" dans le numéro 26 de mai-juin 2009 : http://www.vegmag.fr/revue/numero_gratuit.php

 

 

 

pis de vaches

 

 

  

 

 

 

 

 

  

Partager cet article

Repost 0
Published by cleda - dans Compte-rendu
commenter cet article

commentaires

lapergue 10/06/2010 11:13


bonjour,
j'habite à la campagne et j'achète mon lait directement dans une ferme ou la traite se fait à la main comme ça je ne contribue pas à des produits issue de souffrance j'achète également les oeufs à
la ferme. repecter les animaux c'est respecter la vie


cleda 28/04/2010 14:16


La présence de calcium dans d'autres aliments que le lait est mentionnée dans le tract (dernière ligne). C'est un argument de poids pour des personnes qui ne changeraient leurs habitudes
alimentaires que pour leur santé. Nous rencontrons régulièrement des personnes qui se disent végétariennes mais continuent de consommer du poisson et n'ont renoncé au lait de vache que parce
qu'elles le digèrent mal !
En tant que collectif antispéciste notre discours est centré sur l'exploitation des animaux. Nous ne cherchons pas simplement à faire cesser la consommation de lait. Nous considérons que la vie et
l'intérêt des animaux est une raison suffisante pour refuser de les consommer ou de les exploiter.


springfellow 26/04/2010 15:14


Bonjour,
Je suis d'accord avec vous, le lait est source de souffrances animales, mais par dessus tout, le lait est très mauvais pour la santé => http://www.notmilk.com/
Le calcium est présent dans bien d'autres aliments : fruits secs (amandes, noisettes, figues), cresson, légumes secs (haricot, fève), chocolat, légumes verts (chou, poireau, brocoli), eau minérale
très dure (Contrex,
Talians), eau minérale dure (Badoit, Perrier), eau d'Evian

springfellow