Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités

 

        logo vegephobie petit

Pétition  pour le droit de ne pas manger d'animaux dans les écoles françaises

 

 

Rechercher

Articles

Archives

Liens

   































lait-vache

 

 

  banderole-fermons-les-abattoirs-prop-03.png

 

 

logo petit FB bis

 

 

PUBLISHER Ambassade des PigeonsCopierCopier

 

 

 

blog-BD-vegetalienne

 

 













 

 

  
 restovege

 

 

 

 respectons-200x50

 

 

 

 

 

 

 

 

 

50234 129239083802303 4945642 n 

L'Oasis Vegan'imaux

 

 

D'autres liens intéressants

Catégories

9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 18:38

LogoCoul1

 

Food Not Bombs (D'la bouffe, Pas des bombes) est une organisation horizontale de redistribution gratuite et autonome de nourriture que l'on remarque facilement dans les parcs avec ses chaudrons, ses tables et ses affiches. Le message central de Food Not Bombs est que personne ne devrait manquer de nourriture. Il s'agit également d'une réappropritation de l'espace publique; une zone autonome de la marchandisation de nos vies.
 

Le premier collectif Food Not Bombs se créa à Boston vers 1981 (Cambridge, Massachussetts 1980?) par des militants anti-nucléaires qui avaient eu l'inspiration du nom lors d'une soirée de graphiti en ville. Avec l'accroissement de la pauvreté et de la précarité, la nourriture pour tous et toutes devrait passer avant un programme d'armement. L'organisation compte maintenant des centaines de collectifs auto-organisés et autogérés à travers le monde et sur tous les continents. De nombreux collectifs appliquent l'éthique vegan dans leur préparation de repas. (source).

 

En France, plusieurs groupes existent ou ont existé  à Paris, Dijon, Amiens, Lyon etc. Depuis 2008, le resto trottoir de Besançon est régulièrement actif avec un repas de rue par mois, des débats, des concerts de soutien, etc. Comme nous soutenons les idées développées au sein du Food Not Bombs et en particulier de celui de Besançon, nous avons souhaité reprendre quelques lignes et photos (dont quelques-unes prises par nous-mêmes) de leur blog afin de vous les faire découvrir (ou redécouvrir).

 FLYER RestoTrottoirContact 

IMGABCP0240 

Pourquoi un resto trottoir ?

Nous avons décidé de faire un repas convivial dans la rue pour nous rencontrer et créer des liens. Ce repas est gratuit et végétalien, pour l’entraide, contre la concurrence et la domination. Il est fait à partir de nourriture destinée à être jetée car nous nous opposons à ce système capitaliste qui surproduit et gaspille alors que des gens ont faim.
 
Pourquoi ce repas ?

Nous avons pensé ce repas comme la possibilité, par le partage d’un moment convivial, de se rencontrer, d’échanger, d’apprendre à se connaître et pourquoi pas d’organiser le prochain resto-trottoir ou de monter de futurs projets ensembles. Nous ne sommes pas là pour nous donner bonne conscience ! Notre but est de casser le carcan social et l’isolement individuel dans lesquels nous enferme la société : les excluEs d’un côté, les inséréEs de l’autre, chacunE chez soi, chacunE dans sa galère. Ce repas nous donne à touTEs l’occasion de faire des rencontres qu’il aurait été plus compliqué de faire autrement, de créer concrètement de la solidarité face à des situations quotidiennes difficiles, face à un système capitaliste qui nous opprime... Nous souhaitons également, par ce repas, nous approprier l’espace public qu’est la rue, de plus en plus aseptisé, devenant un lieu de passages où l’on se croise sans se voir. Nous revendiquons la rue comme un lieu où l’on peut vivre, manger et boire, se rencontrer...
 
P9276155

 Pourquoi l’entraide ?
Tant qu’il y aura de l’argent, il n’y en aura jamais assez pour tout le monde. La gratuité est une critique directe du système capitaliste qui fait de la nourriture une source de profit, avant d’en faire une source de nutrition, et entretient les inégalités. Nous voulons la gratuité et non la charité. De plus le système surproduit et gaspille alors que des gens manquent de nourriture. Du coup, les aliments que nous avons cuisinés sont des invendus destinés à être jetés.

 

 


Pourquoi distribuer de la nourriture végétalienne ?
Nous distribuons des repas végétaliens (sans produits d’origine animale) pour :
- les animaux : nous essayons de ne pas cautionner d’autre exploitation telle que celle des animaux car leur intérêt d’êtres sensibles n’est pas de souffrir une vie durant et finir dans un abattoir.
- les humains : les céréales pour nourrir les animaux des pays « riches » sont cultivés dans les pays « pauvres » affamant leurs populations en empêchant les cultures vivrières.
- l’environnement : la production de viande entraîne plus de 75 % de déforestations mondiales pour les pâturages et cultures entraînant l’expropriation des habitantEs, l’usage inconsidéré de pesticides, un énorme gâchis d’eau, et, reste actuellement le débouché principal des OGM.

Nous avons décidé de nous organiser pour faire bouger les choses en nous autogérant et en bannissant les structures hiérarchiques pour ne pas reproduire la domination que nous condamnons. Resto Trottoir constitue un exemple parmi d’autres initiatives avec un intérêt concrêt (distribution de nourriture gratuite) et militant.

 

P9276162

P1110317P1110312
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Resto Trottoir est un “Food Not Bombs” bisontin et il s’inscrit dans le mouvement international des FNB.

 

Quelques affiches annonçant les repas :

 

AFF RT marsCuillere

affiche mai 2011

  

 

  

 

 

 

  

 

AFF RestoTrottoir 090927AFF RT avrilCornichon 

 

 

 

 

 

 

Cliquez sur les images pour les agrandir

 

Panneaux explicatifs

"Mais qu'est-ce qu'un Food Not Bombs ?" (à gauche), "Pas des bombes !" (à droite)

Panneau v00 NotBombs blog

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquez sur les images pour les agrandir

 

 

Contact et rendez-vous :
http://restotrottoir.blogspot.com
RDV pour la réunion d'organisation le 1er mercredi du mois à 19h à la librairie associative L’Autodidacte (qui nous prête son local) 5 rue Marulaz à Besançon. Le resto trottoir a lieu le dernier dimanche de chaque mois. La cuisine se fait la veille, le samedi.
Sur le blog, retrouvez les tracts, les panneaux, les affiches, les recettes de cuisine, les liens pour lire la brochure Food Not Bombs en ligne, la citation du mouvement, etc 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cleda - dans Actualités
commenter cet article

commentaires