Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités

 

        logo vegephobie petit

Pétition  pour le droit de ne pas manger d'animaux dans les écoles françaises

 

 

Rechercher

Articles

Archives

Liens

   































lait-vache

 

 

  banderole-fermons-les-abattoirs-prop-03.png

 

 

logo petit FB bis

 

 

PUBLISHER Ambassade des PigeonsCopierCopier

 

 

 

blog-BD-vegetalienne

 

 













 

 

  
 restovege

 

 

 

 respectons-200x50

 

 

 

 

 

 

 

 

 

50234 129239083802303 4945642 n 

L'Oasis Vegan'imaux

 

 

D'autres liens intéressants

Catégories

7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 16:01
5ème manifestation mensuelle pour la libération animale à Paris, place St-Michel
 
P1030328
 
5ème manifestation mensuelle pour la libération animale à Paris ce samedi 5 mai, toujours à côté de la Fontaine Saint-Michel, dans le 6ème arrondissement de Paris.  Elles avaient également lieu à Troyes, Limoges, Orléans, Pontarlier, Millau, Auch, Carcassonne, Lille, Milan, Genève et Brême. De plus en plus de villes organisent ces rassemblements, initiative coordonnée par le collectif "Leur vie ne nous appartient pas"
 
Cinq militantes au centre de la place St-Michel, ligotées, portant chacune le masque d'une espèce animale différente, symbolisant les animaux exploités et tués pour les humains : vivisection (lapin), viande (lapin, vache, poule, cochon, mouton), lait (vache), oeufs (poule), fourrure (lapin). La Faucheuse (voir photos) les narguait, essayant de les attirer vers la mort tandis que des textes dénonçant l'exploitation des animaux et demandant son abolition étaient lus par une militante.
 
Non loin de la mise en scène, des grands panneaux abolitionnistes étaient tenus par des militants et militantes. De l'autre côté de la place se tenait un stand afin d'informer le public avec une vaste documentation.
 
Un millier de tracts "Pour la libération animale" a été distribué durant les deux heures qu'a duré la manifestation.
 
Les visuels, le happening ont attiré le regard de nombreuses personnes mais un peu moins que lors de la dernière manifestation du 7 avril dernier. Il faut dire que des activistes allongé-e-s par terre avec des panneaux est un bon moyen d'attirer l'attention, c'est ce que nous avions remarqué le mois dernier.
 
La pluie a commencé à tomber doucement 10 minutes avant la fin de l'action !
 
CLEDA n'organisera pas à Paris la 6ème manifestation mensuelle pour la libération animale, préférant se joindre à la marche pour la fermeture des abattoirs qui aura lieu le samedi 2 juin à 14h30, square Georges Brassens, dans le 15ème arrondissement de Paris. Une autre marche se déroulera à Castres le même jour à 15h30, devant le Mc Donald du 5 rue de Mélou.
 
Nous remercions les militantes et militants qui ont participé à cette 5ème manifestation pour la libération animale.         
 
Vidéo :
 
      
Photos :
 
P1030248
 
P1030264
 
P1030263
 
P1030261
 
P1030257
  P1030254
 
P1030350 crop
 
P1030268
 
P1030279
  P1030267
 
P1030362
        P1030364
Extraits des textes lus :
A poils, à plumes ou à écailles : les animaux sont considérés comme la dernière des minorités. Ils font partie de la vie égoïste des humains qui prétendent les aimer... et pourtant qui les mangent, tuent leurs bébés, portent leur peau, les torturent dans les laboratoires, se divertissent de leur captivité, s'amusent de leur souffrance...
   
Gavés, broyés, harponnés, consommés, expérimentés, toréés, chassés, pêchés, piégés, électrocutés pour leur fourrure, emprisonnés dans les cirques, enfermés dans les zoos, les delphinariums, abandonnés, méprisés... NIES.
   
Expérimentation animale, élevage intensif, castration sans anesthésie des porcelets et des poulets, veaux qui hurlent de terreur, calvaire des vaches laitières et des poules pondeuses, poussins broyés vivant, animaux dépecés vivant pour leur fourrure, gavage, abattoirs, cirques avec animaux, courses de chevaux et club hippique, chasse, pêche, corrida, etc.
   
Souffrance, terreur, mort sont le lot commun de tous les animaux que l'on exploite et que l'on massacre pour notre seul plaisir ou intérêt.
Tant que vous continuerez d'acheter, ils continueront de tuer !
   
Refusons de faire tuer des animaux pour notre consommation, pour nos vêtements, pour notre maquillage.
Refusons de faire tuer les animaux par simple goût, par habitude, par tradition.
Refusons de voler à des êtres sensibles le seul bien qui leur appartient : leur propre vie.
Refusons de participer à un système concentrationnaire qui fait de cette vie, tant qu'elle dure, un enfer permanent.
   
Devenons vegan car c'est la seule solution pour faire cesser toute ces souffrance. Il suffit de le vouloir !
Textes adaptés de l'article de Luce Lapin : Présidentielles 2012, une élection "animaliste' ? - Charlie Hebdo du 11 avril 2012 et du Manifeste de la Veggie Pride
   

Partager cet article

Repost 0
Published by cleda - dans Compte-rendu
commenter cet article

commentaires