Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Actualités

 

        logo vegephobie petit

Pétition  pour le droit de ne pas manger d'animaux dans les écoles françaises

 

 

Rechercher

Articles

Archives

Liens

   































lait-vache

 

 

  banderole-fermons-les-abattoirs-prop-03.png

 

 

logo petit FB bis

 

 

PUBLISHER Ambassade des PigeonsCopierCopier

 

 

 

blog-BD-vegetalienne

 

 













 

 

  
 restovege

 

 

 

 respectons-200x50

 

 

 

 

 

 

 

 

 

50234 129239083802303 4945642 n 

L'Oasis Vegan'imaux

 

 

D'autres liens intéressants

Catégories

11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 14:02

Comme l'année dernière, CLEDA participera avec un stand d'information à la 8ème journée de l'animal à Fontenay-sous-Bois, dans le Val de Marne, événement organisé par la ville de Fontenay-sous-Bois.

Nous espérons que de nombreuses personnes viendront visiter le salon.

 

IMGP8455

 

Plus d'informations :

 

"40 associations de protection de la nature et des animaux se rassemblent pour présenter au public leurs actions en matière d’écologie urbaine :

- La gestion de l’animal libre en ville : chats, pigeons, oiseaux, biodiversité

- L’adoption d’une centaine d’animaux de compagnie : chiens et chats

- La prise en compte de la mode des NAC, Nouveaux Animaux de Compagnie

- L’opposition aux jeux utilisant les animaux : corridas, chasse, delphinariums

- Le contrôle des industries et commerces de produits issus des animaux : viandes, fourrures

- La préservation de la faune sauvage :

   . dans le milieu rural avec la présence des loups et des ours

   . dans les océans avec les cétacés, les poissons, etc

   . en ville avec les abeilles, les renards, etc

- Les choix de vie : les chrétiens et les animaux, le végétarisme

- Les aspects juridiques et politiques de l’animal

 

Des animations avec des ateliers de :

- poterie et modelage

- maquillage

- confection de chapeaux animaliers

- sculpture sur ballon

 

Des démonstrations d’éducation canine assurées par une comportementaliste.

 

A 16h, l’école de cirque Italo MEDINI offre un spectacle sur le thème «aimer le cirque sans animaux »

 

Vous êtes cordialement invité à cette journée d’échange sur le sujet de l’animal et de sa place dans notre société."

Repost 0
Published by cleda - dans Agenda
commenter cet article
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 12:08

Stands d'information sur la place Joachim du Bellay (Forum des Halles) de 14 h à 19 h

 

govegA l'initiative de l'Association Végétarienne de France (AVF) qui relaie en France les Journées Mondiales Végétariennes depuis de nombreuses années, l'équipe de VegParis (organisatrice également du VegFest et du Festival de la cause animale)  propose un grand après-midi sur le thème du végétarisme et du végétalisme. Se retrouveront sur la place Joachim du Bellay, Mangez Végétarien, Vegan Snack, L214, Droits des Animaux, CLEDA, l'AVF, Paris Vegan Day, etc.

 

Article sur les JMV sur le site de l'AVF

 

 

Repost 0
Published by cleda - dans Agenda
commenter cet article
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 22:15

banniereMCLF

 

CLEDA relaie et participera à la marche contre la fourrure pour la deuxième année consécutive.

Venez nombreux et nombreuses !

 

 affiche MCLF HD2010

Cliquez sur l'affiche ou la bannière pour visiter le site internet de la marche contre la fourrure. 

 

 

Repost 0
Published by cleda - dans Agenda
commenter cet article
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 12:39

LOGO7_reduit.jpg

Participez à la prochaine semaine d’actions pour l’abolition de la viande

arton2938-34c25Comme les dernières journées pour l’abolition de la viande ont été couronnées de succès, nous avons décidé de les organiser plus régulièrement, sachant que la revendication est très importante. Elles auront désormais lieu les semaines du dernier samedi des mois de janvier, mai et septembre ; la prochaine fois sera entre le 20 et le 26 septembre 2010.

 

Des actions très diverses ont eu lieu lors des dernières éditions, dans plus de 50 villes dans les pays suivants : Afrique du Sud, Allemagne, Angleterre, Belgique, Bolivie, Brésil, Etats-Unis d’Amérique, France, Inde, Irlande, Italie, Portugal, Suisse ! Un grand merci à tous les individus et tous les groupes qui ont uni leur voix pour les animaux opprimés et qui ont exprimé l’idée que nos sociétés doivent abolir le meurtre des animaux pour leur chair ! C’était un grand moment que de savoir qu’en même temps, des gens de toutes les parties du monde agissaient dans un même but politique pour arrêter la tuerie.

Il est largement temps d’exprimer publiquement la nécessité d’abolir la viande, non seulement une semaine par an, mais en multipliant les événements locaux, nationaux et à l’échelle mondiale. Il est temps de multiplier nos efforts pour rendre aussi visible que nous le pouvons la souffrance des animaux et pour faire connaître un objectif que la société doit commencer à discuter publiquement, sans aucun tabou : l’abolition de l’élevage, de la chasse et de la pêche. Espérons que le nombre de villes concernées et d’actions militantes va croître encore, de même que notre détermination, notre imagination et notre visibilité.

 

Participez à la prochaine semaine d’actions pour l’abolition de la viande du 20 au 26 septembre 2010 !

Merci de nous annoncer vos actions par courriel et de nous envoyer vos comptes-rendus à : meatabolition [a]yahoo.com et nous les publierons.

 

Soutenez le mouvement pour l’abolition. Si votre groupe, association ou collectif décide de soutenir explicitement le mouvement pour l’abolition de la viande, envoyez-nous votre logo et l’adresse de votre site Internet, et vous intégrerez la liste publiée sur notre site. Nous gagnerons ainsi en visibilité et en crédibilité.

 

Le site international de la Journée Mondiale pour l’Abolition de la Viande

 

Les différents événements

 

Le site Abolir la viande

Repost 0
Published by cleda - dans Agenda
commenter cet article
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 17:51

 banner

 

CLEDA participera à la grande marche à Paris qui se déroulera simultanément à Rome, pour protester contre la directive 86/609 CEE.

Rendez-vous pour une marche jusqu'au siège français de la Commission Européenne.

 

Samedi 25 Septembre 2010, à 15:00
Place St Germain des Prés (métro: St Germain des Prés, ligne 4)

 

Sur Facebook:
http://www.facebook.com/home.php#!/event.php?eid=159510720726086&ref=mf

 

 

Communiqué de la CAV

http://cav.asso.fr/fr/20100909_communiqu%C3%A9.html

 

Jeudi, 9 Septembre, 2010  

 

Merci de diffuser au maximum de personnes, y compris les associations

 

Le mercredi 8 septembre 2010, à Strasbourg, le Parlement Européen a approuvé en 10 minutes (de 12:05 à 12:15), le texte final pour la Directive 86/609 qui réglemente l’utilisation d’animaux à des fins scientifiques. Une mise aux archives hâtive pour un texte hautement controversé.

 

Les amendements et la demande de renvoi à la Commission présentés par les Verts ont été rejetés, ce que les parlementaires européens expliquent comme il suit: « Il y a une différence entre la dignité des animaux et celle des êtres humains; il y a des hiérarchies qui doivent être observées. Non aux contrôles excessifs qui contrarient la recherche, nous ne devons pas nuire aux intérêts de l'industrie ».

 

Les positions de l’opinion publique, qui s’est manifestée sous forme de pétition(s) par des dizaines de milliers de signatures, et dont les Verts s’étaient portés ambassadeurs, ont été jugées par nos députés comme étant "extrémistes", "dictées par l'émotivité" ou encore "démagogiques". Néanmoins, nous rassurent-ils, les signatures n'auront pas été vaines: elles ont au contraire ébranlé les consciences des parlementaires, ce qui les a finalement encouragés, disent-ils, à voter pour le bien collectif.

Plus de 40 députés se sont levés avant le vote en signe de protestation, pourtant l'approbation de la mesure s’est effectuée quelques instants plus tard, l'assemblée de Strasbourg se prononçant majoritairement en faveur de la nouvelle version de la directive. Car si le texte proposé dans sa première version en novembre 2008 était très innovant comparé à sa version de 1986 (bien que peu compatible avec l’optique abolitionniste), il présentait de nombreuses améliorations en matière de tutelle et "bien-être" des animaux de laboratoire. Malheureusement, au cours des mois, plusieurs passages du texte ont été remaniés jusqu’à péjoration du sort des cobayes.

 

Parmi les articles les plus négatifs nous trouvons:

•La possibilité de pouvoir recourir aux chats et chiens errants.
•La possibilité d'utiliser une espèce en voie d'extinction et/ou capturée en nature, en particulier les primates et les grands singes.
•Le recours à la suppression par inhalation d'anhydride carbonique comme méthode de meurtre de référence, définie par la loi comme "humanitaire", mais qui en réalité provoque des niveaux de souffrance hauts et prolongés (fait reconnu scientifiquement).
•La possibilité d'effectuer des essais sans anesthésie, également valable pour des essais hautement douloureux.

 

Les méthodes substitutives, pourtant disponibles, ne sont pas encouragées par la nouvelle Directive, car jugées scientifiquement insatisfaisantes (!), et de ce fait, reléguées depuis hier à "initiatives facultatives".

 

Elisabeth Jeggle du Parti Populaire Européen, auteur de la nouvelle proposition, a déclaré que "les nouvelles règles réalisent un compromis entre les droits des animaux et les exigences de la recherche."

 

Paolo De Castro, président de la Commission de l’Agriculture au Parlement européen, a souligné qu'un "bon compromis a été atteint, sur un texte raisonnable qui représente un progrès par rapport aux règles de 1986, dans le respect des exigences scientifiques."

 

Non. La nouvelle Directive n’est pas un bon compromis entre les exigences de l'industrie et de la recherche d'un côté, et celles de la protection des animaux de l'autre. Au contraire, elle est un pas déplorable qui ne fait point avancer l'Europe, ni sur le terrain de la recherche scientifique ni sur celui de la santé humaine et animale.

 

En conséquence, le samedi 25 septembre une manifestation simultanée aura lieu à Rome et à Paris. Rendez-vous Place St Germain des Prés (métro: St Germain des Prés, ligne 4) à 15h, pour une marche jusqu'au siège français de la Commission Européenne.

 

Viv-08


 

 

 

 

 

Repost 0
Published by cleda - dans Agenda
commenter cet article
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 20:38

affiche vegfest 2010 petit format

Programme

14h00 : ouverture des stands

14h30 : projection sur grand écran du documentaire "earthlings"

16h00 : prise de parole des responsables d'organisations participantes

17h00 : projection du film "les seigneurs de la mer"

19h00 : fermeture des stands

20h00 - 0h00 : After à LA CASA, 15 rue Lavoisier 93100 MONTREUIL Métro : Robespierre. Tête d'affiche le slameur bio/vegan Veganesh

 

 

Objectifs  

 

- Rassembler les acteurs (associations/collectifs/entreprises) de la cause animale, du végétarisme et du véganisme lors de manifestations, 
- Faire connaitre ces acteurs au grand public et aux végétariens et vegans, 
- Développer une entraide entre ces différents acteurs, comme par exemple le travail sur des dossiers communs. 


L'état d'esprit des événements organisés par le comité du vegfest visent à faciliter les liens et la coopération entre les différents acteurs de la cause animale, du véganisme et du végétarisme. Il vise aussi à faciliter les rencontres entre les personnes qui souhaitent s'engager dans la cause animale et les organismes déjà existants.

 

    

http://www.vegfest.fr

 

 

 

 

Repost 0
Published by cleda - dans Agenda
commenter cet article
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 22:04

Journée mondiale contre le spécisme

    meathead.jpg 

Le 5 juin, pour la 5ème année consécutive, aura lieu la Journée mondiale contre le spécisme.

  

Dans le monde entier, des actions seront organisées pour protester contre le spécisme, c'est-à dire contre l'idéologie sur laquelle reposent aussi bien les lois qui méprisent les droits des animaux que les pratiques qui en découlent (consommation, habillement, cosmétique, divertissement, etc.). 

 

A Paris, L214 Paris et CLEDA organiseront une action barquette ainsi qu'un stand d'information sur la place de la Sorbonne dans le 5ème arrondissement de Paris, de 15h à 18h, le samedi 5 juin 2010. M° Odéon (lignes 4 et 10), M° St-Michel (ligne 4), R.E.R. Luxembourg (ligne B). Faites circuler l'information et venez !  

 

CLEDA participera pour la 3ème année consécutive à cette journée :

  • Compte rendu des 8 et 9 juin 2008 ici et

  • Compte rendu du 6 juin 2009.

 

Tracts distribués le 5 juin 2010

 

tract-journ-e-contre-le-sp-cisme-2009.jpg tract journée contre le spécisme 2010 avec contacts

 

 Cliquez dessus pour les lire ou en pdf

 

 

 

Contacts : cleda (a) no-log.org - 06 79 60 07 96 et  http://paris.l214.com/contact/

 

Pour consulter les autres actions ici

 

  

  PUBLISHER-Non-au-sp-cisme-barquette-def-copie-1.jpg    PUBLISHER-Non-au-sp-cisme-exp-rimentation-def.jpg PUBLISHER-Non-au-sp-cisme-fourrure-renard-def.jpg  PUBLISHER-Non-au-sp-cisme-cuir-def.jpgPUBLISHER-Non-au-sp-cisme-zoos-def.jpg

 

  

Texte d'appel pour la journée du 5 juin 2010 

Nous maltraitons et tuons des centaines de millions d'animaux chaque jour. Pour justifier cela, nous nous sommes persuadé-e-s que leur vie et leurs souffrances ne valent pas grand-chose : « ce ne sont que des animaux ! ».
Or ce sont des êtres sensibles, qui eux aussi veulent éviter de souffrir et souhaitent jouir de leur vie. Comme les humains.

Le spécisme est à l'espèce ce que le racisme est à la race : la volonté de ne pas prendre en compte les intérêts de certains individus au bénéfice d'autres, sous des prétextes arbitraires. On invoque des différences (réelles ou imaginaires) sans lien logique avec ce qu'elles sont censées justifier. La plus ou moins grande intelligence, ou l'appartenance ou non à l'espèce humaine, ne constitue pas un critère rationnel de discrimination. La discrimination spéciste est donc indéfendable.

Le spécisme est une idéologie irrationnelle : la société dans son ensemble doit prendre position contre les pratiques qu'il engendre, qui sont injustes.

En pratique, le spécisme est l'idéologie qui justifie l'utilisation des animaux par les humains de manières qui ne seraient pas acceptées si les victimes étaient humaines.

Les animaux sont élevés et abattus pour fournir de la viande, du lait, des oeufs, leur peau (cuir, fourrure), de la soie ; ils sont pêchés pour la consommation ; ils sont utilisés pour des expériences scientifiques ; ils sont chassés pour un plaisir sportif ;  ils sont enfermés à vie dans des zoos, des delphinariums, dressés et exploités dans des cirques, tués lors de spectacles (corridas...), etc.

La lutte contre ces pratiques et contre l'idéologie qui les soutient est la tâche que se donne le mouvement contre le spécisme.
     
Le 5 juin, pour la 5ème année consécutive, aura lieu la
Journée mondiale contre le spécisme.

Dans le monde entier, des actions sont organisées pour protester contre une idéologie qui est aussi condamnable que le racisme ou le sexisme et qui cause un nombre incalculable de victimes, dont la vie et la mort auront été généralement effroyables.

La consommation de viande est la principale responsable de cette tragédie :

58 milliards de vertébrés terrestres sont tués chaque année dans le monde pour cette raison et davantage encore de poissons et crustacés (144 millions de tonnes) uniquement pour le goût de consommer leur chair.
 
 
Le spécisme n'est pas justifiable, les oppressions
qui en découlent non plus.
Pour l'abolition de la viande et de toute autre
forme d'exploitation animale !
 
Vous pouvez annoncer les actions que vous comptez organiser sur : "Annonces d'actions pour la JMCS/Actions for WDAS".
 
et vous pourrez ensuite publier un compte rendu, voire une recension de presse, sur : "Comptes rendus d'actions JMCS/WDAS Action Reports" (http://www.reseau-antispeciste.org/?cat=36)
 
Pour pouvoir publier, il suffit de vous inscrire auparavant sur http://www.reseau-antispeciste.org/ (en bas à droite)
 
Sur la question du spécisme

 

En quoi la remise en cause du spécisme est-elle indispensable ?
 
Parce que c'est l'idéologie sur laquelle reposent aussi bien les lois qui méprisent les droits des animaux que les pratiques qui en découlent.

Voici quelques exemples tirés de notre expérience militante :

Dans la critique de certaines pratiques :

- Comment mettre sérieusement en balance les intérêts fondamentaux des animaux à ne pas être tués et un intérêt à les manger qui, en comparaison, tient du caprice ? C'est du spécisme.
- S'il n'est pas légitime d'utiliser des humains dans la vivisection, pourquoi utiliser des animaux d'autres espèces ? N'est-ce pas uniquement par spécisme ?
- Si nous ne souhaitons pas qu'on nous enferme, qu'on nous ampute et qu'on nous tue, comment justifier que nous le fassions pour d'autres êtres qui souffrent de la même façon de ces pratiques ? C'est du spécisme.
- Pourquoi refuser des droits aux animaux ? Parce que ce ne sont "que" des animaux ? C'est du spécisme.

La notion de spécisme est importante aussi parce que :

- le spécisme repose sur les mêmes bases idéologiques que les discriminations raciste ou sexiste, avec comme point central l'utilisation de la « nature » comme justification de l'infériorisation de certains individus. La « nature » des animaux serait inférieure, parce qu'elle serait... « animale », « instinctive », « programmée », alors que la « nature » des humains serait supérieure, parce que « libre », « rationnelle » ou « spirituelle ». Ces "natures" "inférieure" et "supérieure" sont censées légitimer la domination des humains sur les autres êtres sentients.

- la notion d'égalité ne peut pas, par définition, s'appuyer sur des critères arbitraires ; sinon, il ne s'agit plus d'égalité, mais justement d'injustice et d'inégalité. Elle doit embrasser l'ensemble des êtres qui ont des intérêts à défendre, qui donc possèdent des intérêts qui doivent être défendus, c'est-à-dire, l'ensemble des êtres sentients. Il ne doit pas y avoir une double morale : égalitaire entre les humains et eux seuls, élitiste et inégalitaire à l'encontre des autres.

- la notion d'idéologie spéciste permet de rendre compte de l'existence d'une vision du monde structurée qui aboutit à l'invisibilisation et à l'infériorisation des animaux.
Quelques effets parmi d'autres de cette idéologie :
- les animaux n'apparaissent généralement pas en tant qu'individus, mais sont plutôt perçus comme des spécimens indifférenciés de leur espèce ;
- on confond souvent la lutte pour la prise en compte de leurs intérêts individuels avec la lutte pour la préservation des espèces...
Ici, il s'agit d'affirmer haut et fort que nous nous soucions des êtres sentients en tant qu'individus.

- La notion de spécisme est une notion d'ordre politique qui permet une analyse sociale du problème animalier, tout comme les notions de racisme et de sexisme. Elle permet d'envisager la lutte en tant que lutte politique, de la mettre en perspective avec les luttes de libération qui l'ont précédée et d'imaginer les modes d'action dans une perspective à court, moyen et long terme (la revendication de l'abolition de la viande, par exemple). En employant la comparaison avec les idéologies et systèmes sociaux racistes ou sexistes, on fait prendre conscience aux gens que l'élevage, la chasse, la pêche et les autres pratiques d'exploitation et d'oppression ne sont pas "naturels", mais socialement institués, historiquement situés, éthiquement condamnables et politiquement combattables.

En attirant l'attention sur le spécisme, cette journée mondiale est l'occasion d'affirmer que l'oppression des animaux n'est pas plus une question de choix personnel que ne l'est une oppression humaine. De même que le fait de tuer ou maltraiter un humain ne ressort pas de la liberté individuelle, mais constitue une injustice à combattre, la question animale doit apparaître comme une question éthique, sociale et politique qui s'impose à toutes et à tous et à propos de laquelle la société doit accepter de façon urgente d'engager un débat.
 
 
Repost 0
Published by cleda - dans Agenda
commenter cet article
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 21:43

"Le procès des 13 militants animalistes autrichiens se poursuit. Vous pouvez lire les compte rendus d'audience à cette adresse : http://www.l214.com/autriche-proces

 

Pendant toute la durée du procès, la solidarité internationale s'exprime par des manifestations dans une série de pays. Ces actions symboliques se succèdent au rythme d'un pays par semaine : Belgique, Allemagne, Espagne, Pays-Bas, Angleterre, France, USA...

 

Chaque fois, des photos de l'action sont prises et transmises aux soutiens autrichiens des militants inculpés, afin qu'ils puissent les utiliser au mieux pour faire valoir que le procès est dénoncé à l'étranger. Quand les médias des pays concernés se font l'écho des actions menées, c'est évidemment un plus très appréciable.

 

La semaine qui débute le 17 mai, ce sera le tour de la France. Une action symbolique aura lieu à PARIS, TROCADÉRO, JEUDI 20 MAI, DE 11H À 12H. La demande d'autorisation sera faite auprès de la préfecture. Des militants de L214, de CLEDA et de DDA apporteront deux banderoles, quelques pancartes, ainsi que des costumes de bagnards afin d'organiser une petite saynète et de prendre des photos. Mais à eux seuls, ils risquent d'être trop rares : c'est un jour ouvrable, plusieurs personnes ne peuvent pas se libérer. (Un jour de semaine a été choisi pour avoir une chance que des journalistes se déplacent).

 

Pour que l'action ait belle allure, il faudrait des renforts : vous ! Si vous êtes disponible merci de le faire savoir en écrivant à Diana (diana.dc chez wanadoo.fr) afin qu'on sache sur combien de personnes compter. Pancartes et appareils photos bienvenus. Si possible, arrivez 30 mn avant le début (présence sur place dès 10h30) pour que tout soit en place à 11H."

 

Lire notre article : http://cleda.over-blog.com/article-35915283.html

 

http://autriche-la-honte.org/

 

Repost 0
Published by cleda - dans Agenda
commenter cet article
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 21:57

bandeau VP anim-Lyon 2010-500x66

 

affiche-VP-2010-petit

 

 

La Veggie Pride est une manifestation revendicative qui se déroule chaque année depuis 2001 à Paris, puis en 2008 à Paris et à Rome, et enfin, en 2009 comme en 2010, à Lyon et à Milan.

La Veggie Pride n'est pas une fête identitaire. Elle est la manifestation des personnes qui refusent de manger les animaux, c'est-à-dire de participer à l'oppression et à la mise à mort qui sont infligées à des centaines de milliards d'animaux chaque année dans le monde pour la consommation de leur corps.

Face à cet océan de souffrance et de mort, il est juste qu'au moins une fois par an les personnes qui refusent de contribuer à ce massacre puissent exprimer leur choix, et le fait que leur choix est juste. Tel est le sens de la fierté végétarienne.

 

Lire le manifeste.

 

 

 

Programme de la Veggie Pride 2010

Vendredi 14 mai

20h : Soirée conférence-débat sur la végéphobie : les végétariens sont-ils marginalisés et discriminés ?

Samedi 15 mai

À partir de 11h30 : pique-nique où seront confectionnées les dernières banderoles et pancartes. Apportez votre matériel (cartons, feutres, images, peinture) ainsi que votre pique-nique. Les panneaux doivent être centrés sur les animaux ou sur le végétarisme pour les animaux, afin que la manifestation envoie un message clair à la société.

A partir de 14 h : place des Terreaux.

Le défilé parcourra la Presqu'ile. Il s'interrompra à plusieurs reprises pour mettre en scène des happenings sonores et visuels. Une chorégraphie simple et une chanson sont notamment prévues.

18h : Soirée. Vous pourrez rejoindre l'Atelier des Canulars immédiatement après le défilé. Jusqu'à 20h, des stands d'association seront tenus. Ils laisseront ensuite place au repas et à la soirée dansante (vous pouvez apporter vos CD).

Dimanche 16 mai

10h15 : Discussion-débat autour de la Veggie Pride : ses perspectives, son avenir, les différents projets à mener pour que la Veggie Pride ait une résonance tout au long de l'année.

20h : Projection du documentaire de réflexion « Zoos, l'enfer du décor » suivie d'une discussion en présence du réalisateur, Pablo Knudsen et de plusieurs personnes intervenant dans le film.

Il est possible de se faire héberger par des manifestants lyonnais ou de s’organiser pour un covoiturage. Consultez le
forum de petites annonces.

 

Lieu des différents événements (hormis le défilé) : L'Atelier des Canulars, 91 rue Montesquieu, Lyon 7e (métro Saxe-Gambetta).

 

Lire notre article sur la Veggie Pride 2009 : http://cleda.over-blog.com/article-31338523.html

 

http://www.veggiepride.org/fr.html

Repost 0
Published by cleda - dans Agenda
commenter cet article
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 16:26

abolir-la-viande-banni-re-2.png 

 A Paris, le week-end mondial pour l'abolition de la viande sera relayé :

 

- le samedi 17 avril par L214 Paris. Rendez-vous à 11 heures, rue Daguerre (14ème arrondissement, métro ou R.E.R. Denfert Rochereau) pour une grande distribution de tracts, complétée par de grands panneaux à porter. Plus d'information : http://paris.l214.com/agenda/.

 

- le dimanche 18 avril par CLEDA, table de presse sur un marché sud-parisien (pour connaitre le lieu et heure de rendez-vous, merci de nous contacter).

 

 

Participez au prochain week-end d’actions pour l’abolition de la viande les 17 et 18 avril 2010 !

 

La seconde Journée mondiale pour l’abolition de la viande du 30 janvier 2010 a été un succès !

 

arton2938-34c25Des actions très diverses ont eu lieu dans plus de 50 villes dans les pays suivants : Afrique du Sud, Allemagne, Angleterre, Belgique, Bolivie, Brésil, Etats-Unis d’Amérique, France, Inde, Irlande, Italie, Portugal, Suisse ! Un grand merci à tous les individus et tous les groupes qui ont uni leur voix pour les animaux opprimés et qui ont exprimé l’idée que nos sociétés doivent abolir le meurtre des animaux pour leur chair ! C’était un grand moment que de savoir que le même jour, des gens de toutes les parties du monde agissaient dans un même but politique pour arrêter la tuerie.

 

Après ce succès de la seconde Journée mondiale, nous organisons maintenant un nouveau week-end d’action.

Nous pensons qu’il est largement temps d’exprimer publiquement la nécessité d’abolir la viande, non seulement un jour par an, mais en multipliant les événements locaux, nationaux et à l’échelle mondiale.

Il est temps de multiplier nos efforts pour rendre aussi visible que nous pouvons la souffrance des animaux et faire connaître un objectif que la société doit commencer à discuter publiquement, sans aucun tabou : l’abolition de l’élevage, de la chasse et de la pêche.

Nous espérons que le nombre de villes concernées et d’actions militantes va croître encore, de même que notre détermination, notre imagination et notre visibilité.

 

Participez au prochain Week-end Mondial d’actions pour l’Abolition de la Viande les 17 et 18 avril 2010 !

 

Merci d’annoncer vos actions sur http://nomoremeat.org/ ou d’adresser un courriel à : y.bon (at) free.fr

 

Plus d'information sur l'aboliton de la viande : http://abolir-la-viande.org/

 

 

 

Repost 0
Published by cleda - dans Agenda
commenter cet article