Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités

 

        logo vegephobie petit

Pétition  pour le droit de ne pas manger d'animaux dans les écoles françaises

 

 

Rechercher

Articles

Archives

Liens

   































lait-vache

 

 

  banderole-fermons-les-abattoirs-prop-03.png

 

 

logo petit FB bis

 

 

PUBLISHER Ambassade des PigeonsCopierCopier

 

 

 

blog-BD-vegetalienne

 

 













 

 

  
 restovege

 

 

 

 respectons-200x50

 

 

 

 

 

 

 

 

 

50234 129239083802303 4945642 n 

L'Oasis Vegan'imaux

 

 

D'autres liens intéressants

Catégories

16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 00:59

Fête de la municipalité le samedi 19 septembre 2009 au Kremlin Bicêtre (94) de midi à 16 heures, spectacle avec montreur d'ours.


 

Mise à jour (25 septembre 2009) :

 

 Compte-rendu de l’action, par Anaïs :


 

Comme indiqué dans mon email en date du 12 septembre dernier, la ville  du Kremlin-Bicêtre (94270) invitait, dans le cadre de sa fête municipale  annuelle, F.Chesneau, dresseur, montreur d'ours,  à exécuter l'un de ses  numéros.

 

Nous étions donc une petite douzaine de militantes et militants, à nous retrouver samedi midi, afin de nous rendre ensemble sur le lieu de représentation, le gymnase J.Ducasse.

 

Notre intention : Par notre présence et la distribution de tracts,  protester contre la venue de cet homme, attirer l'attention des passants sur son activité et ses spectacles, dénoncer les conditions de vie et de détention de ses animaux -en l' l'occurrence, les ours- et enfin, sensibiliser quand à leur situation et leur protection.


 Dès notre arrivée, l'entrée au gymnase et au parc Aimé Césaire nous a été interdite. Nous nous sommes donc posté-e-s devant l'entrée, et sur le trottoir qui la longeait.

 

Nous avons déployé banderoles, pancartes, et distribué de nombreux  tracts de 12h30 à 14h30, relatant du trafic et de l'exploitation du pachyderme. La majorité des passants a été sensible à nos revendications, et beaucoup d'entre eux ignoraient le spectacle qui devait avoir lieu une heure plus tard.


 

Aux alentours de 14h00, monsieur le maire Jean-Luc Laurent, nous a fait l'honneur de sa présence... Passant devant nous, ne cherchant visiblement pas à savoir ce que nous faisions là, et sans même se présenter, il se dirigea directement vers l'entrée du gymnase.

 

Une militante lui tendant un tract, celui-ci rétorqua "oui, je sais, je suis le maire". Échangeant trois mots avec les gens de la sécurité nous faisant toujours barrage, nous en avons profité pour nous présenter, lui remettre un exemplaire du manifeste AVES FRANCE ainsi qu'un exemplaire de l'engagement municipal anti-montreur d'ours.

Nous lui avons fait part de notre désir de vouloir le rencontrer afin d'aborder la question des spectacles avec animaux sur la commune, et ferons en sorte de prendre rdv par le biais de son cabinet très prochainement...ce à quoi il nous a répondu "Je réponds toujours oui ou non, MAIS je prends toujours le temps d'écouter "... cela laisse dubitatif...

 

Nous ignorons si sa présence était convenue, mais nous avons toutes les raisons de croire qu'elle n'était pas due au hasard, les organisateurs et la sécurité semblant particulièrement nerveux.

 

Tout au long de l'après-midi, la personne au micro n'a cessé de répéter le programme prévu pour la journée, notamment le "spectacle" d'un "véritable ours brun de plus de 300 kilos" sans omettre de préciser "très bien traité"...

 

A 15h30, F.C (le dresseur) est apparu avec SHADOW, son ours de 4 ans, qui jusque là patientait dans un box pour chevaux.

La représentation avait lieu en plein air, sur un terrain de basket, à quelques mètres de nous.

 

Toujours interdits d'entrée, nous nous sommes rapprochés des grilles afin que la banderole soit visible de l'intérieur, et pouvoir regarder de nos propres yeux à quoi ressemblait l'une de ses représentations...

 

F.C, a commencé son spectacle par menacer l'une des militantes, s'étant rapprochée des grilles afin de prendre quelques clichés. Celui-ci l'a averti qu'il lui mettrait "ses avocats au fesses" si elle prenait une seule photo.

 

***Nous tenons à préciser que cette militante est habitante du Kremlin-Bicêtre, que ses impôts passent dans l'organisation de la fête, à laquelle elle souhaite participer, mais dont elle est interdite d'entrée... L'entrée était ouverte à tous (en théorie), et les photos autorisées à l'intérieur de l'enceinte (et même encouragées par le présentateur)...à tous sauf aux militants... Il s'agit ni plus ni moins  de discrimination, et M.C ne peut user de son droit à l'image, de sa marque, de cette façon...ou sinon, de façon abusive...et ce fut le cas.

 

F.C s'est ensuite adressé à son public, voulant vraisemblablement  justifier notre présence (ou justifier le bien fondé de son activité plutôt) : Il invoqua d'abord, le fait de vouloir nous faire une petite leçon, à nous qui ne connaissions rien aux animaux...s'embrouillant entre arguments pseudos scientifiques "les ours et les humains n'ont pas le même cerveau...", avançant des éléments liés à la détention de ses ours "Shadow est né chez moi, j'ai le papa et la maman", et grandes vérités telles que "Il est bien mieux chez moi que beaucoup dans la nature"...soit.

 

F.C a préféré nous discréditer par la voix la plus simple et la plus faible : user de sa posture, devant son public, au micro, pour s'adresser à nous, nous tournant le dos. Nous avons donc riposté par des slogans.

 

Un homme (apparemment un de ses amis), de l'autre côté de la grille s'est soudain approché... Il nous menaça a coup de "venez après le spectacle pour voir", s'adressa à l'un des deux militants -homme- présent par "viens si tu as des couilles", entre autres noms d'oiseaux, qui ont permis à la sécurité municipale de s'approcher...non pas pour nous protéger, mais pour nous empêcher de partir.

 

Des représentants (de la mairie et du comité d'organisation) sont sortis du gymnase afin de calmer la situation, et tenter de comprendre nos motivations, ce qui nous a permis d'expliquer la légitimité de notre présence.

 

La personne ayant organisé l'évènement a révélé avoir reçu un certain nombre de courriers désapprobateurs, mais expliqua qu'il aurait été difficile d'annuler la représentation étant donné les délais...sachant, avant tout et surtout, que F.C avait donné toutes les garanties de bien-traitance de ses animaux.

Cette personne nous a expliqué que les services vétérinaires avaient été prévenus (en effet, mais quelles garanties cela peut il bien nous donner s'ils ne sont pas intervenus ? ) et que F.C avait parmi ses amis des gens de la FBB (cela ne prouve rien, encore une fois).

 

***La FBB nous annonçait en début de semaine dernière que les personnes ayant pu se rapprocher de cet homme ne font plus partie de la fondation depuis quelques temps maintenant.

 

Enfin, il nous a été assuré que ce type de "spectacle" ne serait plus organisé sur la commune à l'avenir (il aura fallut leur rappeler l'évènement Muller en 2007), s'ils avaient pu imaginer les conséquences, le comité n'aurait jamais proposé et validé le thème du "cirque" (festif à leur sens).

 

Le spectacle du montreur d'ours n'aura duré qu'une petite dizaine de minutes en tout et pour tout, le temps pour lui de déblatérer sa bile à son public (et pas celle des ours nous l'espérons), et pour nous de discuter avec les organisateurs.

 

La police municipale, "attirée par le bruit", a demandé à relever l'identité du coordinateur de notre action et à cherché à savoir comment ce type de manifestation s'était organisée.

 

Elle trouva également F.C, afin de lui transmettre notre message : s'il n'a rien à se reprocher, qu'il se justifie sur son activité auprès d'associations telles qu'AVES France (qu'il révèle la façon dont il a obtenu ses premiers spécimens, qu'il explique la façon dont il les a apprivoisé), qu'il prenne conscience des conséquences de son activité, sur l'humain notamment (rapport à l'animal-objet, sens éthique, vocations qu'il pourrait susciter..).

 

Le spectacle fini, les spectateurs partis, nous avons fait de même : il était 16h30.



En résumé,

 

Les points positifs de cette action :

 

- Etre présents dans la banlieue sud, pour dénoncer "le stress" derrière "les strass" (peu d'actions malgré la visite récurrente des cirques et autres montreurs d'animaux).

 

- Avoir sensibilisé de nombreux habitants malgré notre petit nombre.

 

- Avoir été vus et entendus par les élus locaux.

 

 

Les points négatifs de cette action :

 

- Pas de pétition prévue à cette occasion :/

 

- Une organisation tardive, et une communication de l'information trop "légère" qui ont amené des militants à écrire à la personne organisant l'action, pensant qu'il s'agissait du montreur d'ours :/

 

Mais nous y travaillons pour les fois prochaines :)

 

Un grand merci aux personnes ayant participé à cette action, qui portera ses fruits, nous en sommes certains,

 

Un grand merci également aux personnes ayant diffusé l'info, et/ou écrit à la municipalité, nous pourrons appuyer notre demande grâce à vous,

 

Si des militants présents samedi souhaitent compléter ce récit, qu'ils n'hésitent pas,

 

A bientôt !

Tract distribué

(cliquez sur l’image pour la voir en taille réelle)













Ecrire en masse à la mairie du Kremlin Bicêtre : contact@ville-kremlin-bicetre.fr et
communication@ville-kremlin-bicetre.fr



Modèle de lettre.

A réduire ou adapter pour plus d’efficacité. Quelques lignes suffisent.


Monsieur le Maire,

Je viens de lire dans le journal de la ville l’annonce d’un « stupéfiant numéro donné par un véritable ours brun de 200 kg, accompagné de son dresseur et complice » et vous écris pour vous faire part de ma plus vive réprobation concernant ce spectacle qui doit avoir lieu samedi 19 septembre à 12h et 15h45.

Comme beaucoup de kremlinois, je suis totalement opposée à l’utilisation d’animaux sauvages dans les spectacles.

Les ours n’ont rien à faire dans les villes et doivent vivre dans leur milieu naturel.

Les ours utilisés dans les spectacles sont réduits à une vie de stress et de misère. Leurs besoins physiologiques et comportementaux élémentaires ne sont pas respectés: cages exiguës dont ils ne sortent que quelques minutes par jour, impossibilité d’hiberner, stress occasionné continuellement par le transport et l’impossibilité de se protéger des regards du public alors que les ours sont des animaux discrets et solitaires.

Contrairement à ce que l’annonce cherche à nous faire croire, il n’y a pas de « complicité » entre l’ours et le dompteur mais une relation de domination forçant l’animal à exécuter des numéros contre nature sous la peur et la torture.

Les spectacles de montreurs d’ours appartiennent à une époque révolue. Nous ne sommes plus au Moyen Age. A cette époque il était parfaitement légal de supplicier des êtres humains et la population était friande de spectacles basés sur le non-respect et l’humiliation de l’animal considéré comme un objet de divertissement. Aujourd’hui notre regard sur les animaux a changé.

Je vous demande donc d’avoir le courage d’interdire ce spectacle et de rejoindre certaines communes (Montreuil par exemple) qui se sont engagées à interdire la venue d’animaux sauvages dans leur commune.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes sentiments distingués.


Lire le Manifeste contre les montreurs d’ours signé par une dizaine d’associations :

http://www.aves.asso.fr/rubrique32.html


Plus d’information :

http://www.code-animal.com/cirques/montreur_ours.htm
http://sites.google.com/site/griffes-dours/kit-militant-ours



Extrait "earthlings" sur les cirques
Coercition du dressage et déni des besoins physiologiques.

Partager cet article

Repost 0
Published by cleda - dans Actualités
commenter cet article

commentaires