Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Actualités

 

        logo vegephobie petit

Pétition  pour le droit de ne pas manger d'animaux dans les écoles françaises

 

 

Rechercher

Articles

Archives

Liens

   































lait-vache

 

 

  banderole-fermons-les-abattoirs-prop-03.png

 

 

logo petit FB bis

 

 

PUBLISHER Ambassade des PigeonsCopierCopier

 

 

 

blog-BD-vegetalienne

 

 













 

 

  
 restovege

 

 

 

 respectons-200x50

 

 

 

 

 

 

 

 

 

50234 129239083802303 4945642 n 

L'Oasis Vegan'imaux

 

 

D'autres liens intéressants

Catégories

28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 20:16

9ème journée de l'animal à Fontenay-sous-Bois

 

P1120209

 

Dimanche 25 septembre 2011, CLEDA a participé, pour la troisième année consécutive (voir comptes rendus de 2009 et 2010), au salon de l’animal et de l’environnement de Fontenay-sous-Bois qui a la spécificité de rassembler des refuges pour animaux ainsi que des associations qui militent pour la protection animale,  le véganisme, les droits des animaux, l'antispécisme ou pour la  protection de la nature. C’était donc, comme tous les ans, l’occasion de se trouver en terrain propice pour faire connaître l’antispécisme et le véganisme. S’il y eut, aux dires des organisateurs, un peu moins de visiteurs que les années précédentes, il n’en reste pas moins que le salon a remporté un franc succès, et à la fin de la journée c’était tout de même 12 chats et 6 chiens de la SPA de Chilleurs aux bois ou du refuge de Filémon qui avaient trouvé une famille, plus que l’année dernière.

 

Parmi les associations animalistes présentes, il y avait entre autres L214, Free, la SPOV, CLEDA, la FLAC, Code Animal, l’AVF, Fourrure Torture et Manger Végétarien, la fondation Brigitte Bardot, la SPA,  A.E.R.H.O, ainsi que, pour la première fois, le CEEA, Marguerite & Cie, Ani-nounou, La patte de l'espoir. Cette année, c'était l’équipe du Paris Vegan Day qui était chargée d’assurer une restauration 100% végane avec au menu, des wraps à la sauce mexicaine, des pâtes aux tomates séchées, du boulgour aux noix concassées, des crêpes à la confiture ou au chocolat. En fin de journée, il y eut un court spectacle de l'école de cirque (sans animaux) Médini.

Merci à la Municipalité de Fontenay-sous-Bois pour cette journée fort réussie.

 

fontenay-26-09-2011-23

P1120312

P1120245

P1120240

P1120180

IMGP0001 (2)-copie-1

P1120250P1120311P1120193P1120256P1120221P1120186P1120150

 

 

Repost 0
Published by cleda - dans Compte-rendu
commenter cet article
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 20:04
Place St Michel, samedi 24 septembre, l'association L214 organisait une mise en scène choc pour questionner la place accordée aux animaux dans notre société. Une quarantaine de militants ont exposé des cadavres d'animaux (lapins, porcelets, poulets, canards, poissons, etc.) collectés dans des élevages et sur un marché à la criée pour les poissons. (Des précautions ont été prises pour prévenir le passage des enfants durant la tenue de l'exposition des cadavres.)

 

02-animaux-morts-en-elevage-24-09-2011.jpg


L'émotion était vive, les visages graves aussi bien du côté des manifestants que des passants. Ces vies exposées, montrant l'immense gachis que nous perpétrons chaque jour, ne laissaient pas indifférent.

L'objectif de cette opération consistait à provoquer une réflexion des passants sur l'élevage, la mise à mort et la pêche des animaux pour l'alimentation. Chaque jour, en France, plus de 3 millions sont tués en abattoir et 2 000 tonnes de poissons sont pêchés pour la consommation sans nécessité alimentaire.
 

Nous sommes plus déterminés que jamais à tout mettre en oeuvre pour que la sensibilité des animaux soit sérieusement prise en compte. Ni esclaves ni biens à notre disposition, les animaux ont droit à la pleine considération.

 

Cette mise en scène était une contribution de L214 à la Semaine mondiale d'actions pour l'abolition de la viande (SMAV) qui se déroule du 23 au 30 septembre 2011.

 

Voici une vidéo, réalisée par Pablo Knudsen :  

 

 

Texte lu pendant l'évènement  :

 

Nous tenons des animaux morts dans nos mains.
nous sommes venus avec eux, pour eux, et pour leurs semblables.
Nous sommes venus témoigner pour eux.
Pour que l’on sache ce qu’est le vrai prix de la viande, du poisson, du lait ou des œufs que nous consommons.
Le prix qu’eux ont payé.

Ils étaient nés pimpants comme des aubes nouvelles,
curieux de toutes les aventures de la vie.
Regardez.
Leur corps montrent encore les merveilles qu’ils étaient.

Ces animaux sont morts dans les élevages, ou font partie des invendables jetés à la fin des criées aux poissons.
Ils représentent les animaux victimes de l’élevage ou de la pêche.

Ceux qui proviennent des élevages n’ont (pour la plupart) pas connu une seule belle journée dans leur courte vie.
Ils ont vécu prisonniers dans des hangars fétides et surpeuplés.

Les poissons capturés par la flotte de pêche ont agonisé des heures durant entre le moment où ils ont été piégés, et celui où ils ont rendu leur dernier souffle.

 

Et qu’advient-ils à leur semblables, aujourd’hui, chaque jour, encore et encore ?

Maintenant, des veaux apeurés roulent dans des camions pour un interminable voyage vers la mort.

Chaque jour, les abattoirs tuent des animaux à la chaîne. Les plus chanceux sont correctement étourdis. Les autres se vident de leur sang en pleine conscience.

Maintenant, des poissons se débattent, piégés dans des filets, harponnés, ou pris dans des hameçons.

Cette semaine, comme chaque semaine, les porcelets nouveaux nés seront émasculés sans anesthésie.

Maintenant, des poules pondeuses rendues folles par la captivité, s’agressent les unes les autres dans leurs cages de batterie. Les plus faibles ne survivront pas.

En ce moment même, des poissons sont éviscérés vivants sur les ponts des bateaux.

 

On ne voit rien de tout cela quand on achète un morceau de viande ou de poisson propret et bien découpé. Ni quand on prend une douzaine d’œufs bien rangés dans leur boîte.

Nous sommes venus avec des animaux pour qu’on réalise que derrière ces produits, il y a la maltraitance et la tuerie de masse commises envers eux.

Un océan de souffrance infligé pour RIEN.
Par habitude, par tradition.
Parce nous avons transformé des êtres doués d’émotions en marchandises.
Parce que les industries qui produisent ces marchandises tiennent à prospérer.

Un gigantesque massacre perpétré POUR RIEN. Nous n’avons pas besoin de prendre la chair, le lait ou les œufs des animaux pour satisfaire nos besoins alimentaires.

 

Nous sommes venus pour les animaux, avec eux, parce nous savons que la plupart des gens sont eux aussi touchés de les voir ainsi.

Nous savons qu’en votre for intérieur vous sentez le drame que représentent ces vies gâchées et volées POUR RIEN.

Ensemble, faisons que cela cesse.
Il est temps d’évoluer vers une société moins violente.
Stoppons l’élevage et la pêche.

Vivons en paix avec les animaux.

 

 

Plus d'information sur le site de L214 

Lettre d'information de L214 : ici

 

Repost 0
Published by cleda - dans Actualités
commenter cet article
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 17:16

Pour la 3ème année consécutive l'association Paris Vegan Day organise un grand salon vegan. Cette année, il se déroulera sur deux jours, le week-end du 1er et 2 octobre de 10 h à 19 h. Au progamme de nombreux stands d'information associatifs, d'entreprises, démonstrations culinaires, conférences, projections de films, restauration, etc. Retrouver le programme complet.

flyer_pvd2011.png

 

Retrouvez-nous sur le stand de CLEDA le samedi 1er octobre de 10 h à 19 h. Compte-rendu de l'année dernière.

 

Venez nombreux et nombreuses soutenir ce grand évènement  annuel !

 

Site du Paris Vegan Day

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by cleda - dans Agenda
commenter cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 10:12

Nous étions deux militantes antispécistes à nous rendre à l'extérieur (proche de l'entrée) du parc de la Courneuve qui abritait la Fête de l'Humanité, événement organisé par le Parti Communiste Français.

 

C'était surtout l'occasion de distribuer notre tract "Les premières victimes du capitalisme". Le public affluait  de toute part, notamment des navettes (bus) affrétées et les 600 tracts que nous avions apportés sont partis en moins d'une heure. On espère seulement que quelques personnes ont lu le tract en attendant à la caisse ou en rentrant chez elles. Nous avons installé une petite banderole "Animal liberation, human liberation" pour donner une petite idée du thème du tract. Malheureusement, le public était tellement pressé de se rendre à la fête que le drapeau a été peu regardé. Les seules discussions que nous avons eues furent avec un groupe de militant-t-e-s communistes révolutionnaires qui tenaient une table d'information à côté de nous. Leur humanisme excluait de prendre véritablement les animaux en considération et malgré quelques divergences suivant les personnes aucun ne semblait se soucier du sort des animaux.

 

 

  P1120071

 

 

 

P1120081

Repost 0
Published by cleda - dans Compte-rendu
commenter cet article
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 13:00

sept 2011 bandeau fr -jpg

 

 

logo fr

Les Semaines Mondiales d'actions pour l'Abolition de la Viande (SMAV) ont pour but d'introduire dans le débat politique et citoyen la question de l'abolition de la production et de la consommation de la chair d'êtres sentients. Six millions d'animaux terrestres sont tués dans le monde toutes les heures pour être transformés en nourriture. Le nombre d'animaux aquatiques tués est plus grand encore. La consommation de viande cause plus de souffrances et de morts qu'aucune autre activité humaine alors qu'elle n'est en rien nécessaire.

 

Comme vous le savez, la dernière Semaine Mondiale d'actions pour l'Abolition de la Viande (SMAV) a été un succès de par le monde.

 

La prochaine SMAV a lieu, comme prévu, fin septembre 2011.

Comme les autres, elle a pour but de promouvoir encore et toujours l'idée que la production et la consommation de chair animale doivent être abolies.  


Prôner l'abolition de la viande est la continuation logique du végétarisme, du végétalisme et du véganisme. Les "anti-corrida" ne demandent pas uniquement au public de boycotter les ferias mais revendiquent également l'interdiction de la corrida. Les personnes qui sont contre le foie gras ne se contentent pas de déconseiller aux gens d'en acheter, elles réclament l'interdiction du gavage.  Pourquoi les personnes qui s'opposent à la viande seraient-elles les seules à se restreindre aux conseils individuels ?

Le refus de manger de la viande peut être vu comme un boycott à caractère politique, comme l'expression de son soutien à la revendication d'abolition, à l'image des 300 000 personnes qui, à la fin du 18ème siècle en Grande-Bretagne, boycottaient le sucre des plantations esclavagistes en pleine campagne pour l'abolition de la traite des esclaves.

La revendication d'abolition de la viande est une démarche politique : elle vise à faire adhérer l'opinion publique à l'idée que la viande doit être abolie. L'objectif est que les sociétés humaines, les unes après les autres, décident d'interdire sa production, son commerce  et sa consommation.

Il s'agit d'affirmer haut et fort que non seulement il est du devoir de tous les individus d'arrêter de cautionner l'exploitation meurtrière nécessitée par la consommation de chair animale et de « sous-produits » animaux, mais qu'il est également du devoir des sociétés dans leur ensemble de se prononcer

 

Pour une interdiction de l'élevage, de la pêche et de la chasse.

 

affiche-abolir-la-viande-500px

 

logositeabo rtUn formulaire est mis à votre disposition afin que vous puissiez annoncer vos actions (même si vos dates et projets ne sont pas arrêtés). Merci de le faire aussi tôt que possible.

Vous trouverez des propositions de matériel ici.

Pour un maximum d'impact, il nous faut également :

- diffuser et poster sans modération cet appel et le publier sur les Indymédia (merci de nous informer de vos publications à contact(at)meat-abolition.org) ;

- contacter les médias au sujet de la revendication d'abolition de la viande et des actions qui vont être entreprises ;

- imprimer et diffuser tracts, brochures et/ou affiches disponibles sur la page "ressources" ;

- envoyer votre logo (maximum 150 pixels en longueur et en largeur) pour publication sur la page "collectifs".

Bonnes et fructueuses actions !


Organisation SMAV : http://meat-abolition.org  

Contact : contact(at)meat-abolition.org

 

===============================

 

Des textes courts, d'introduction 
Pour un mouvement mondial pour l'abolition de la viande
Abolir la viande
Foire aux Questions

Pour approfondir : brochure "Abolir la viande"

Liste de discussions et d'organisation en français : http://fr.groups.yahoo.com/group/abolitiongroup
Pour vous inscrire, envoyez un message vide à abolitiongroup-subscribe(at)yahoogroupes.fr

Liste de discussions internationale en anglais : http://groups.yahoo.com/group/meatabolition
Pour vous inscrire, envoyez un message vide à meatabolition-subscribe(at)yahoogroups.com

Repost 0
Published by cleda - dans Agenda
commenter cet article
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 18:14

Marche de protestation contre l'élevage de chiens de Mézilles destinés au laboratoire de vivisection, samedi 10 septembre 2011

 

IMGP0034

 

Pour la deuxième année consécutive le CCE²A (Collectif Contre l'Expérimentation et l'Exploitation Animale)  a organisé une marche de protestation contre le CEDS, l'un des plus grands élevages de chiens destinés à l'expérimentation animale, situé à Mézilles dans l'Yonne (89). Il existe depuis plus de 35 ans.

  

Et pour la deuxième année (voir notre compte-rendu de 2010) quelques activistes de CLEDA ont fait le déplacement. Cette fois-ci en autocar grâce à deux cars au départ de Paris dont un financé en partie par plusieurs associations. 

 

Après un pique-nique au bord de l'eau et sous un soleil accablant le cortège a commencé à prendre forme sur la place de l'Eglise. Environ 400 personnes se sont déplacées pour dire non au CEDS et à l'expérimentation animale. Hormis le départ situé dans le village et donc vu (et entendu !) par la population locale, le reste du trajet s'est déroulé au milieu des champs. Malgré tout, le cortège fut dynamique et les slogans furent repris par de nombreuses manifestant-e-s. 

 

La marche s'est terminée devant l'élevage après une minute de silence et la prise de parole de quelques membres d'associations.

 

Merci au CCE²A pour la très bonne organisation générale.

 

 

Vidéo de Sauvons les animaux  :

 



 

Les photos :

 

IMGP0008

 

IMGP0004-copie-1

 

IMGP0005-copie-2

   308509_1915960911054_1602911361_31564572_1706951610_N_crop.jpg

 

294879 287829117898918 100000154954312 1380685 437795593 n

  *

IMGP0013

 

317310 287829097898920 100000154954312 1380684 1652046290 n

 

300056 287829181232245 100000154954312 1380689 1419968389 n

  IMGP0017.JPG

 

IMGP0026--2-.JPG

  IMGP0021

 

309545 287829277898902 100000154954312 1380694 1943005007 n

 

IMGP0022

 

IMGP0024

 

IMGP0025 (2)

 

IMGP0035

 

IMGP0054

 

  IMGP0041

 

IMGP0056

 

IMGP0055

 

IMGP0057

Repost 0
Published by cleda - dans Compte-rendu
commenter cet article
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 09:43

Mélange de prose malicieuse – on découvre une douzaine de portraits de militant-e-s plus vrais que nature –, et d’illustrations souvent très drôles, Militer permet de... est une ode au militantisme.

Si des causes variées sont abordées – l’écologie, les droits des handicapés, des homosexuels, des animaux, etc. –, l’important, à chaque fois, n’est jamais là : il réside dans le fait de se responsabiliser, et de devenir, avec joie, un être social, sociable et plus libre que jamais.

Un ouvrage qui donne la pêche, le sourire et l’envie de dépasser l’indignation pour s’engager dans l’action !

 

militer permet de

 

Sandrine Delorme, essayiste (Le cri de la
sand.png carotte, Les points sur les i) et nouvelliste
(N’aie jamais d’enfant, L’Entière Vérité,
À Fleur de Plume).


Insol.png
Insolente Veggie, ( Excellente !! ) bédéiste du célèbre blog éponyme. http://insolente0veggie.over-blog.com/



Toutes deux activistes de la libération animale, elles ont uni leurs goûts de l’ironie et du militantisme, pour notre plus grand plaisir.

 

Les auteures offrent leurs droits à l'association L214

  logo-L214

L214 est une association loi 1901 qui défend plus particulièrement les animaux terrestres et aquatiques destinés à l’alimentation humaine (viande, poisson, oeuf, lait). Son engagement passe par des enquêtes dans les élevages, dans la filière transport et dans les abattoirs, et par la diffusion de vidéos et de matériel militant. Elle organise aussi des actions à destination du public, des politiques ou des supermarchés. L214 souhaite que notre société en arrive à reconnaître que les animaux ne sont pas des biens à notre disposition et ne permette plus qu'ils soient utilisés comme tels.


Vous pouvez vous aussi soutenir L214 en adhérant à l’association ou en réalisant un don sur
www.l214.com

 

4-livres.jpg

Les 4 livres de Sandrine Delorme

Repost 0
Published by cleda - dans Actualités
commenter cet article
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 20:39

Journée de l'animal Fontenay 2011

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

La 9ème journée de l'animal et de l'environnement de Fontenay-sous-Bois dans le Val-de-Marne (94) aura lieu le dimanche 25 septembre de 11h à 18h à la salle Jacques Brel, 64 boulevard Galiéni. RER A gares de Val-de-Fontenay ou Fontenay-sous-Bois. Bus 124 ou Navette, arrêt Hôtel de Ville. Autoroute A86, sortie Fontenay-sous-Bois.

 

Au programme, de nombreux stands d'information et d'adoption, des animations, des expositions, etc. Venez nombreux et nombreuses !

 

Entrée libre.

 

Après, 2009 et 2010, CLEDA y participera avec un stand d'information pour la 3ème année consécutive. N'hésitez pas à venir nous voir.

Repost 0
Published by cleda - dans Agenda
commenter cet article
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 15:46

Table d'information contre le spécisme sur un marché parisien

 

IMGP0005-copie-1

 

Nous avons échappé à la pluie qui a sévi peu de temps avant notre arrivée. Fort heureusement car cette matinée a été riche en échanges, certainement dû au retour des vacanciers et vacancières et ce, malgré la fermeture annuelle de la boulangerie située à coté de notre table.

 

Un petit résumé :

 

La première discussion a été avec une personne ayant acheté un perroquet sur les quais de Seine. Nous lui avons répondu que les animaux n'étaient pas des marchandises et que les refuges étaient pleins à craquer. Nous en avons profité pour lui donner un tract contre les animaleries. Elle nous a vivement encouragé-e-s.

 

Une végétarienne nous a parlé du réseau Transitions  dans lequel elle est investie dans le Tarn et où elle essaie de parler de végétarisme. Elle a pris une carte postale  destinée au mairie de sa ville pour demander  d'instaurer un jour végétarien par semaine dans la restauration scolaire et municipale.

 

Une jeune femme devenue végétarienne à l'âge de 7 ans a pris un peu de documentation, notamment un numéro de Veg Mag et la liste des restaurants végétariens . La personne qui l'accompagnait était intéressée par le thème de notre table et a également pris quelques documents.

 

Une autre femme ne mangeant plus d'animaux nous a raconté sa difficulté à enlever de son alimentation le lait et les oeufs.

 

Fait plutôt "amusant", une dame a expliqué que nous devrions parler de  "l'abolition des espèces" (domestiquées)  car si nous arrivions à l'abolition de la viande (et de ses dérivés), les animaux exploités pour leur chair n'existeraient plus. Peut-être que le résultat de l'abolition provoquerait la disparition totale (personne ne peut le savoir) des vaches, cochons, moutons, poules, canards, etc. mais n'est-ce pas préférable à une vie de misère ? Nous ne militons pas pour la préservation des espèces mais pour que les animaux en tant qu'individus ne soient plus exploités et tués.

 

Prochaine table d'information le week-end du 17 septembre (marché et jour à confirmer). Le samedi 10 septembre, nous serons à la marche contre la vivisection à Mézilles (89).

 

 

P1110940

Repost 0
Published by cleda - dans Compte-rendu
commenter cet article
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 22:22

L'association espérantiste SAT-Amikaro et la Coalition Anti-Vivisection France, organisent une présentation- débat sur le thème :

 

Espéranto, Végétarisme et Droits des Animaux

 

logo-caparisbis.jpgCette présentation-débat, en français, a pour ambition de faire communiquer deux communautés d'idées dont les objectifs et intérêts sont souvent communs, mais qui ignorent l'existence l'une de l'autre : d'une part les Espérantistes, qui visent par notamment l'égalité linguistique, un idéal d'une humanité plus juste, et étendent souvent leur humanisme à l'écologie et en pratique particulièrement à la défense d'autres formes de vie animales, dont ils reconnaissent la souffrance ; d'autre part les animalistes, défenseurs des droits des animaux et de la justice entre tous les êtres, animaux humains ou non-humains, sensibles aux questions écologiques et conscients des changements nécessaires pour faire stopper l'exploitation des êtres les plus faibles par les êtres les plus forts, forcés par les circonstances de communiquer au niveau mondial pour amener ces changements, mais bien souvent arrêtés par les barrières culturelles et linguistiques.


Cette rencontre permettra de présenter TEVA, l'association mondiale des végétariens espérantistes, fondée en 1908 par l'auteur de l'Espéranto L. L. Zamenhof et L. Tolstoï.

TEVA est la plus ancienne organisation végétarienne internationale encore en activité.


etoile verteÉgalement seront rapidement présentées les bases de l'Espéranto, suffisantes pour comprendre cette langue, sous réserve d'apprendre le vocabulaire (simple car proche de notre langue). Surtout, les fondements des intérêts mutuels que se portent ces deux idéaux seront analysés et un débat sera organisé afin de discuter des moyens de faire progresser conjointement nos objectifs.


La présentation se déroulera le samedi 3 septembre 2011 à 16h, au siège de SAT-Amikaro: 134 boulevard Vincent Auriol, 75013 Paris, M° Nationale (juste en face de la sortie du métro).

Repost 0
Published by cleda - dans Agenda
commenter cet article