Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Actualités

 

        logo vegephobie petit

Pétition  pour le droit de ne pas manger d'animaux dans les écoles françaises

 

 

Rechercher

Articles

Archives

Liens

   































lait-vache

 

 

  banderole-fermons-les-abattoirs-prop-03.png

 

 

logo petit FB bis

 

 

PUBLISHER Ambassade des PigeonsCopierCopier

 

 

 

blog-BD-vegetalienne

 

 













 

 

  
 restovege

 

 

 

 respectons-200x50

 

 

 

 

 

 

 

 

 

50234 129239083802303 4945642 n 

L'Oasis Vegan'imaux

 

 

D'autres liens intéressants

Catégories

10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 19:28

Table contre le spécisme sur un marché parisien

  P1230094 - Copie

 

Après la grande marche pour la fermeture des abattoirs et le Vegfest, retour au calme ce matin sur un marché local. Plusieurs conversations plaisantes et encouragement de sympathisants de la cause animale.

 

Maintenant que la température s'est adoucie, les deux heures passent beaucoup plus vite. N'hésitez pas à nous rejoindre dimanche 17 juin.

 

 

Repost 0
Published by cleda - dans Compte-rendu
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 21:13

A Paris

(vidéo réalisée par Sylvia)

 

 

A Castres
 
Voir le compte-rendu de CLEDA
Repost 0
Published by cleda - dans Compte-rendu
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 15:33

Marche pour la fermeture des abattoirs samedi 2 juin 2012 à Paris

 

P1040044

 

Parce que la production de viande implique de tuer les animaux que l'on mange,
parce que nombre d'entre eux souffrent de leurs conditions de vie et de mise à mort,
parce que la consommation de viande n'est pas une nécessité,
parce que les êtres sensibles ne doivent pas être maltraités ou tués sans nécessité,
l'élevage, la pêche et la chasse doivent être abolis.

 

Samedi 2 juin à 14h30, c'était le grand rendez-vous à ne pas manquer : la première marche pour la fermeture des abattoirs à Paris et également à Castres (voir la vidéo).

 

Il est grand temps de revendiquer haut et fort l'abolition de l'esclavage des animaux, l'abolition des pratiques qui leur causent les plus grands torts : l'élevage, la pêche et l'abattage.

On estime que chaque année dans le monde, ce sont ainsi 60 milliards d'animaux terrestres et plus de 1000 milliards de poissons qui sont tués sans nécessité, soit environ 160 millions d'animaux terrestres et 3 milliards de poissons tués chaque jour.



Devant les anciens abattoirs de Vaugirard une plaque en hommage "aux animaux morts dans les abattoirs, pour qu'un jour cesse de couler le sang des bêtes" a été installée le temps d'une commémoration symbolique, avec des textes lus. Moment fort et intense, juste avant  que la  marche qui a rassemblé 450 personnes ne commence.



Derrière la banderole et la voiture-sono "fermons les abattoirs", des slogans tels que "Ni viande, ni poisson, abolition", "Bio, pas bio, la viande on n'en veut pas", "Stop au cauchemar, fermons les abattoirs", "Elevage, esclavage, abattoir, barbarie", "On peut vivre sans tuer", "Boucherie, poissonnerie, abolition", "Les usines à tuer, on doit les arrêter", "Demain tous vegan, yes we can" ont été repris à maintes reprises par des militants et militantes motivé-e-s pour faire entendre la voix des animaux exploités, torturés, tués.

 

Le cortège visible et explicite grâce aux banderoles, à des drapeaux, à de nombreux panneaux et aux slogans a évolué des anciens abattoirs de Vaugirard, dans le 15ème arrondissement jusqu'à la place St-Michel, sous le soleil et la chaleur. Grâce au parcours passant, de nombreuses personnes ont pu découvrir nos revendications. A quatre reprises, un die-in a été mis en place afin de symboliser tous les animaux morts dans les abattoirs. 

 

Des textes de personnes célèbres ayant dénoncé l'exploitation des animaux ont été lus sur la place St-Michel, lieu d'arrivée de cette première marche pour la fermeture des abattoirs. Cette marche a été riche en émotions et en intensité. Le chemin sera long mais nous devons continuer le combat, pour que tous les abattoirs ferment et qu'enfin, les animaux aient une vie qui soit digne d'être vécue.

 

Article paru dans l'Union : http://www.lunion.presse.fr/article/marne/defense-des-animaux-ils-demandent-la-fermeture-des-abattoirs

  

 

Plus d'information :

http://fermons-les-abattoirs.org/

http://abolir-la-viande.org/

http://www.meat-abolition.org/fr

 

 

Vidéo réalisée par Sylvia

 

 

 

 

Photos

 

  Devant les anciens abattoirs de Vaugirard : hommage aux animaux morts dans les abattoirs :

 

P1030582

 

P1030578

 

P1030636

 

P1030597

   P1030681 crop

 

Marche pour la fermeture des abattoirs, du square Georges Brassens, dans le 15ème arrondissement jusqu'à la place St-Michel :

P1030812 crop

 

P1030702 crop

 P1040031 crop

 

P1040013 crop

  P1040015

 

P1030985 crop

 

P1030689 crop

  P1030543 crop

 

P1030704

 

P1030772 crop

 

P1030774 crop

 

P1030848

 

Die in à 4 reprises sur le parcours de la marche pour symboliser la mort de tous les animaux morts dans les abattoirs :

P1040047.JPG

 

P1030825

 

P1030957

 

Arrivée devant la Fontaine Saint-Michel :

P1040162

 

P1040150

 

 

Veg Fest sur la place Joachim du Bellay

 

Pendant que des militant-e-s défilaient en nombre pour la fermeture des abattoirs, se tenait en parallèle la quatrième édition du Vegfest, le rendez-vous de toutes les associations animalistes qui comme chaque année se tenait place Joachim du Bellay à Châtelet-Les Halles de 13h à 19h. 

 

Cette année, 26 associations étaient présentes : Fourrure Torture, AVF, L214, CLEDA, CAV, Société Végane, DDA, CCE²A, vegan.fr, ANTIDOTE EUROPE, FLAC, nea, International Campaigns, VEGnord, meat-abolition.org, Animavie, Combactive, Respectons, Natural Force, La Criée, Rêv'Animal, la radio RPA, Veganwiz, Saveurs durables, The Gentle Gourmet Café, Un Monde Vegan.    

 

Tout au long de la journée, un public régulier s'est arrêté pour discuter, signer des pétitions, prendre de la documentation ou goûter des dégustations :

 

P1220799

 

Les militants et militantes parti-e-s du square George Brassens dans le 15ème en début d'après-midi ont rejoint le Vegfest vers 17h45. Quelques uns ont pris le relais derrière les stands :

 

P1220857

 

 

Un grand MERCI aux organisateurs et organisatrices de ces deux grands rendez-vous.

Repost 0
Published by cleda - dans Compte-rendu
commenter cet article
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 22:54

Collage d'affiches en banlieue sud parisienne pour annoncer la marche pour la fermeture des abattoirs  du 2 juin 2012 

 

IMGP0002 crop

 

Nouveau collage pour annoncer la marche parisienne pour la fermetures des abattoirs du samedi 2 juin. Elle se déroulera également le même jour à Castres.

 

IMGP0001---COPIE_crop.jpg

 

 

Repost 0
Published by cleda - dans Compte-rendu
commenter cet article
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 13:59

Collage d'affiches pour la libération animale et pour la marche du 2 juin pour la fermeture des abattoirs   

 

P1220760 

 

Nous avons effectué un affichage dans le 13ème arrodissement de Paris pour annoncer la grande marche parisienne pour la fermeture des abattoirs  qui se déroulera le samedi 2 juin 2012 (elle aura également lieu le même jour à Castres).

 

Repost 0
Published by cleda - dans Compte-rendu
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 17:44

Table d'information pour l'abolition de la viande sur un marché parisien

 

IMGP0021-copie-1

              

IMGP0010-copie-1A l'occasion de la semaine mondiale pour l'abolition de la viande (SMAV) qui avait lieu du 21 au 27 mai 2012, notre thématique était ce matin axée sur l'abolition de la viande. Au centre de la table, une pancarte "Abolition de la viande" avec le panneau "Ceux qui refusèrent..." remplaçaient notre banderole habituelle "Non au spécisme". Contrairement à la notion de "spécisme" qui génère souvent des interrogations, le message était clair. 

 

Le soleil aidant, nous avons eu plusieurs discussions un peu longues. Une militante PS dont la méfiance (pourquoi ne pas s'occuper plutôt des humains) s'est au fil de la conversation transformée en sympathie exprimée pour nos actions, un jeune homme qui a acheté des badges, un musulman qui  nous a dit discuter souvent d'abattage des animaux au café du coin mais pour des raisons politiques/religieuses et qui s'est montré curieux et intéressé par les alternatives végétaliennes nous disant aimer les animaux même s'il n'était pas et ne semblait pas vouloir devenir végétarien. Une passante végétalienne que nous rencontrons souvent s'est arrêtée également.

 

Samedi prochain, le 2 juin aura lieu  la marche pour la fermeture des abattoirs qui démarrera à Paris à 14h30 parc Georges Brassens dans le 15ème et qui rejoindra le Vegfest qui aura lieu de 13h à 19h place Joachim du Bellay à Châtelet-Les Halles. CLEDA tiendra un stand et nous espérons vous voir nombreux et nombreuses pour ce grand rendez-vous.                            

 

IMGP0003-copie-1

 

 

Repost 0
Published by cleda - dans Compte-rendu
commenter cet article
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 19:50

Marche pour la fermeture des abattoirs à Paris 14h30 et à Castres 15h30 

 

tract-marche-fermeture-abattoirs Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

Il est grand temps de revendiquer haut et fort l'abolition de l'esclavage des animaux, l'abolition des pratiques qui leur causent les plus grands torts : l'élevage, la pêche et l'abattage.

 

On estime que chaque année dans le monde, ce sont ainsi 60 milliards d'animaux terrestres et plus de 1000 milliards de poissons qui sont tués sans nécessité, soit environ 160 millions d'animaux terrestres et 3 milliards de poissons tués chaque jour.

 

 

Le rendez-vous est fixé pour Paris à 14h30 aux anciens abattoirs de Vaugirard, Square Georges Brassens, côté rue des Morillons. Le point d'arrivée est la place Joachim du Bellay (Fontaine des Innocents) où se tiendra le Vegfest.

 

Pour Castres, le rendez-vous est fixé à 15h30, 5 rue de Mélou (devant le Mac donald).

 

Des cars sont organisés pour rejoindre la marche de Paris au départ de Strasbourg (avec deux autres villes de départ : Metz et Reims) et Vallorbe (offrant des départs de Pontarlier, Besançon, Dijon, Pouilly en Auxois).

 

Les associations et collectifs sont les bienvenus sous leurs couleurs, avec leurs banderoles et visuels.

 

Les messages seront uniquement centrés sur les animaux et concerneront l'abolition de l'élevage, de la pêche et des abattages.

 

Ces marches s'inscrivent dans le cadre des Semaines Mondiales d'actions pour l'Abolition de la Viande.

 

 

Plus d'information : http://fermons-les-abattoirs.org



 

 

 VegFest, de 13h à 19h

  

 

affiche_vegfest_2012.jpg

 Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

Le VegFest 2012 aura lieu sur la place Joachim du Bellay (Fontaine des Innoncents), au forum des Halles. Le festival regroupera une vingtaines d'associations et d'entreprises de la cause animale, chacune ayant un stand d'information.

 

Le VegFest a pour objectif de rassembler les acteurs (associations/collectifs/entreprises) de la cause animale, du végétarisme et du véganisme lors de manifestations, de faire connaitre ceux-ci au grand public et aux végétariens et vegans ainsi que de développer une entraide entre ces différents acteurs, par exemple le travail sur des dossiers communs.

 

CLEDA participant au Veg Fest (n'hésitez pas à passer nous voir) et à la marche parisienne pour la fermeture des abattoirs, nous ne pourons pas organiser de 6ème manifestation mensuelle pour la libération animale. Nous vous encourageons vivement à venir à la marche et au VegFest.

Repost 0
Published by cleda - dans Agenda
commenter cet article
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 19:14

Table d'information contre le spécisme sur un marché parisien

 

P1220406

 

Reprise de notre table d'information ce matin. Malgré un temps qui s'annonçait incertain nous avons eu droit à un peu de soleil en fin de matinée et avec lui des échanges un peu plus longs.. comme avec ce monsieur qui semblait sincère et a pris de la documentation. Ses questions qui peuvent sembler naïves sont celles qu'on nous pose souvent. Les voici  :

- Si nous renonçons à manger des animaux alors que c'est bon, nous faisons donc passer l'intérêt des animaux avant celui des humains ?

- Si on ne mange plus d'animaux, il n'y en aura plus !

- Même si on devenait tous végétaliens, il faudrait quand même donner du lait et du fromage aux enfants...

 

Plusieurs personnes se sont également arrêtées devant la table. Un jeune homme au fait de la question animale s'est contenté de regarder tandis qu'une des employées de la boulangerie d'en face a pris une série de brochures pour sa collègue qui adhère à plusieurs associations de protection animale. Nous lui avons donné les tracts "Pourquoi refuser... ?" qui traitent de végétalisme et permettent d'aller au-delà de la question de la maltraitance des animaux domestiques. Un couple de touristes s'est arrêté pour prendre de la documentation, l'un d'eux était végétarien. 

 

P1220410

 

P1220437

  

 

IMGP0005-copie-1Notre prochaine table dimanche 27 mai sera axée sur l'abolition de la viande dans le cadre de la Semaine Mondiale pour l'abolition de la viande (SMAV) du 21 au 27 mai 2012 N'hésitez pas à nous contacter pour venir donner un coup de main.

 

N'oubliez pas non plus le grand rendez-vous parisien du samedi 2 juin à Paris et à Castres pour la marche pour la fermeture des abattoirs  A Paris, la marche partira du 15ème et rejoindra le Vegfest  à Châtelet-les Halles..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by cleda - dans Compte-rendu
commenter cet article
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 16:01
5ème manifestation mensuelle pour la libération animale à Paris, place St-Michel
 
P1030328
 
5ème manifestation mensuelle pour la libération animale à Paris ce samedi 5 mai, toujours à côté de la Fontaine Saint-Michel, dans le 6ème arrondissement de Paris.  Elles avaient également lieu à Troyes, Limoges, Orléans, Pontarlier, Millau, Auch, Carcassonne, Lille, Milan, Genève et Brême. De plus en plus de villes organisent ces rassemblements, initiative coordonnée par le collectif "Leur vie ne nous appartient pas"
 
Cinq militantes au centre de la place St-Michel, ligotées, portant chacune le masque d'une espèce animale différente, symbolisant les animaux exploités et tués pour les humains : vivisection (lapin), viande (lapin, vache, poule, cochon, mouton), lait (vache), oeufs (poule), fourrure (lapin). La Faucheuse (voir photos) les narguait, essayant de les attirer vers la mort tandis que des textes dénonçant l'exploitation des animaux et demandant son abolition étaient lus par une militante.
 
Non loin de la mise en scène, des grands panneaux abolitionnistes étaient tenus par des militants et militantes. De l'autre côté de la place se tenait un stand afin d'informer le public avec une vaste documentation.
 
Un millier de tracts "Pour la libération animale" a été distribué durant les deux heures qu'a duré la manifestation.
 
Les visuels, le happening ont attiré le regard de nombreuses personnes mais un peu moins que lors de la dernière manifestation du 7 avril dernier. Il faut dire que des activistes allongé-e-s par terre avec des panneaux est un bon moyen d'attirer l'attention, c'est ce que nous avions remarqué le mois dernier.
 
La pluie a commencé à tomber doucement 10 minutes avant la fin de l'action !
 
CLEDA n'organisera pas à Paris la 6ème manifestation mensuelle pour la libération animale, préférant se joindre à la marche pour la fermeture des abattoirs qui aura lieu le samedi 2 juin à 14h30, square Georges Brassens, dans le 15ème arrondissement de Paris. Une autre marche se déroulera à Castres le même jour à 15h30, devant le Mc Donald du 5 rue de Mélou.
 
Nous remercions les militantes et militants qui ont participé à cette 5ème manifestation pour la libération animale.         
 
Vidéo :
 
      
Photos :
 
P1030248
 
P1030264
 
P1030263
 
P1030261
 
P1030257
  P1030254
 
P1030350 crop
 
P1030268
 
P1030279
  P1030267
 
P1030362
        P1030364
Extraits des textes lus :
A poils, à plumes ou à écailles : les animaux sont considérés comme la dernière des minorités. Ils font partie de la vie égoïste des humains qui prétendent les aimer... et pourtant qui les mangent, tuent leurs bébés, portent leur peau, les torturent dans les laboratoires, se divertissent de leur captivité, s'amusent de leur souffrance...
   
Gavés, broyés, harponnés, consommés, expérimentés, toréés, chassés, pêchés, piégés, électrocutés pour leur fourrure, emprisonnés dans les cirques, enfermés dans les zoos, les delphinariums, abandonnés, méprisés... NIES.
   
Expérimentation animale, élevage intensif, castration sans anesthésie des porcelets et des poulets, veaux qui hurlent de terreur, calvaire des vaches laitières et des poules pondeuses, poussins broyés vivant, animaux dépecés vivant pour leur fourrure, gavage, abattoirs, cirques avec animaux, courses de chevaux et club hippique, chasse, pêche, corrida, etc.
   
Souffrance, terreur, mort sont le lot commun de tous les animaux que l'on exploite et que l'on massacre pour notre seul plaisir ou intérêt.
Tant que vous continuerez d'acheter, ils continueront de tuer !
   
Refusons de faire tuer des animaux pour notre consommation, pour nos vêtements, pour notre maquillage.
Refusons de faire tuer les animaux par simple goût, par habitude, par tradition.
Refusons de voler à des êtres sensibles le seul bien qui leur appartient : leur propre vie.
Refusons de participer à un système concentrationnaire qui fait de cette vie, tant qu'elle dure, un enfer permanent.
   
Devenons vegan car c'est la seule solution pour faire cesser toute ces souffrance. Il suffit de le vouloir !
Textes adaptés de l'article de Luce Lapin : Présidentielles 2012, une élection "animaliste' ? - Charlie Hebdo du 11 avril 2012 et du Manifeste de la Veggie Pride
   
Repost 0
Published by cleda - dans Compte-rendu
commenter cet article
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 16:39

Défilé du 1er mai à Paris, de Denfert-Rochereau à la place de la Bastille

 

P1210005

 

 

Comme l'année dernière, nous avons participé au défilé parisien de la fête du travail. Cette fois-ci, nous étions assez nombreux (6 au début puis 10)  pour être statiques et gagner en visibilité. C’est boulevard Henri IV, non loin de l'arrivée de la manifestation que nous avons installé le matériel : une table d'information antispéciste et de nombreux visuels accrochés à hauteur de vue : une banderole "Contre l'exploitation des animaux (et des humains)" et plusieurs grands panneaux abolitionnistes.

 

Le stand n'a pratiquement pas désempli pendant le passage du cortège qui a duré 3h30 (!). Les 1.000 tracts ont été distribués très rapidement. Quasiment toute la documentation (tracts, brochures et badges) est partie. Bref, nous n'avons jamais eu autant de passage sur un stand.

 

Face à cette marée humaine, des militantes brandissaient panneaux et drapeau ("Animal liberation, human liberation") et distribuaient le tract "Les premières victimes du capitalisme" qui fait le lien entre le capitalisme et l'exploitation des animaux et des humains de la planète.

 

Peut-être était-ce dû à la liesse du défilé mais nous avons senti une véritable sympathie pour la cause animale : regards intéressés, sourires chaleureux, pouces en l’air, messages d’encouragement et de remerciement au passage de la foule, Beaucoup de réactions positives, de personnes satisfaites de nous trouver sur le trajet du défilé, d'autres trouvant intéressant de faire le parallèle entre exploitation humaine et animale,. Bien sûr, nous avons eu le lot d'incompréhension mais très peu au final par rapport aux échanges positifs (on croirait rêver ! :-)).

 

Nous avons terminé en beauté la manifestation en rejoignant le Génie de la Bastille où le drapeau  "Animal liberation, human liberation" a flotté au milieu des autres.

 

Un grand merci aux manifestants et manifestantes antispécistes qui ont participé avec brio à ce 1er mai des animaux !

 

P1190971

 P1190988

 

P1200236

 

P1190976

      P1200020

 

P1190974 - Copie

 

IMGP0054-copie-1.JPG

 

P1200591

 

P1200418

  IMGP0056.JPG

 

P1200194

    P1200165

 

P1200332

 

P1200751

 P1200119

 

P1200079

 

P1200701

 

P1200723

 

P1200970

  IMGP0115.JPG

 

IMGP0077.JPG

Repost 0
Published by cleda - dans Compte-rendu
commenter cet article